La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le « CHALLENGE DES SOLUPRENEURS » apporte de solutions pour un développement durable

51



L’initiative « CHALLENGE DES SOLUPRENEURS », un Meet-up de la jeunesse et de l’entreprenariat s’est réuni sous le thème « la nouvelle élite d’entrepreneur dont le Togo a besoin », ce samedi 30 janvier à Lomé.

L’évènement est marqué par trois communications notamment celles du Dr Frank E. KLUTSE, DG de La Citoyenne Vie, de Mme TCHAGNAOU KOUBOURATOU cheffe d’entreprise et celle du maire de Golfe 5, Aboka Kossi.

Le « CHALLENGE DES SOLUPRENEURS » est un concours qui vise à promouvoir l’excellence entrepreneuriale. Le défi majeur sera d’engager ces entrepreneurs à proposer des solutions avec les richesses matérielles et intellectuelles locales. Il a pour finalité à court terme d’accompagner la relance économique des PME post-covid à travers leur repositionnement et celui de leurs produits.


Au lancement, les différents communicateurs ont à travers leur présentation, posé la question peut permettre aux entrepreneurs de leur trouver une solution dans leur domaine leur permettant de développer leurs activités. Celui par exemple de leur assurance comme l’a expliqué Dr Frank E. KLUTSE, DG de La Citoyenne Vie.


Pour lui « Vous payez juste 3500 F ce qui fait 42000 F/ an et vous avez droit à des garanties des risques de maladies, des risques liés à votre disparition et à l’accident et vous mettez l’argent de côté pour les urgences. Dans les 3500 F, les 2000F constituent la garantie épargne, 500F pour le décès et la disparition et les risques de validité, 1000F pour la santé ; ce qui fait 12000F/ an ».


Pour sa part, Mme TCHAGNAOU KOUBOURATOU indique qu’ « il faut s’imposer à la détermination, je dois y arriver quel que soit l’obstacle, quelles que soient les perturbations. Ce n’est pas évident qu’on commence au début et que ça marche automatiquement. C’est dans la détermination et la persévérance que vous allez acquérir l’expérience. Nos entrepreneurs, ils ont de l’avenir parce qu’il y a déjà le talent, il suffit de la persévérance et plus de motivation et le tour est joué », a-t-elle laissé à l’endroit des entrepreneurs, rapporte « interfaxpress ».


Et le maire Aboka d’inviter les entrepreneurs de faire développer leur vision leur détermination, de ne pas sous-estimer pour faire émerger leur pays.
« Le développement est vrai, il faut les moyens, mais les moyens que nous devons avoir, c’est la volonté » a lancé le maire Aboka à l’endroit des entrepreneurs togolais.


Le Challenge Solupreneur est une plateforme qui réunit les entrepreneurs sur toute l’étendue du territoire national réparti en trois catégories dont l’agroalimentaire, le cosmétique, et l’artisanat. 

Il est un entrepreneur de solution qui apporte de solutions pour un développement durable avec des idées novatrices, économiquement viables qui apporte un bien-être social et le respect de l’environnement. Ce challenge est un défi qui veut rénover et apporter une solution durable.


commentaires
Loading...