La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le REFED/S renforce ses capacités institutionnelles et organisationnelles

653

Le Réseau des Femmes et Développement de la région des Savanes (REFED/S) a lancé officiellement le 07 décembre dernier son « projet de renforcement institutionnel et organisationnel du Réseau des Femmes pour le Développement de la région des Savanes ».

Le projet qui durera douze mois vise à renforcer les capacités organisationnelles du réseau et de ses membres afin d’assurer leur contribution au processus de développement de la région des Savanes et du Togo.

De fait, REFED/S entend à travers le projet sensibiliser, informer et former les membres du Conseil d’Administration, les Points Focaux Préfectoraux et le personnel de la Coordination du réseau sur le réseautage, la conception et le suivi-évaluation des projets.

« A travers ce projet de renforcement institutionnel et organisationnel, le REFED/S veut insuffler une plus grande dynamique dans son mode de fonctionnement en vue de mieux assumer sa noble mission de défense, de protection et de promotion des droits de la femme qu’il s’est assigné dès sa création et jouer son rôle de leader de réseau des organisations des femmes de la région des Savanes », confie Mme Conforte KABISSA-LAMBONI, Coordinatrice du REFED/S.

Vue partielle des membres au lancement du projet
Vue partielle des membres au lancement du projet

Le projet qui bénéficie d’une subvention accordée par l’Union Européenne à travers le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA) dans la thématique développement organisationnel, devra aussi permettre d’évaluer l’ancien plan stratégique du réseau et élaborer un nouveau afin de l’arrimer au Plan National de Développement (PND) et aux ODD ; et appuyer 37 groupements et associations membres du réseau  afin de leur permettre d’avoir une base juridique et organisationnelle.

Selon la coordinatrice du Réseau, le projet vient remédier à l’irrégularité des Assemblées Générales, la faible cotisation des membres, la faible capacité du personnel exécutif, l’amalgame entre les rôles des organes par les membres, la faible mobilisation des ressources, l’insuffisance du système adéquat d’archivage et de capitalisation des actions, l’absence d’une  politique de communication adéquate avec les membreset au faible suivi des activités des membres sur le terrain, relevées dans un récent audit du réseau.

Créé en avril 2004 sous l’initiative des femmes leaders de 26 groupements et associations féminins du monde rural et urbain des 05 préfectures de la Région des Savanes du Togo (Tandjoaré, Tône, Oti, Kpendjal et Cinkassé),  REFED/S  a pour mission d’assurer l’épanouissement socioéconomique des femmes en s’offrant comme cadre, la concertation, les échanges d’informations et d’idées, le renforcement des capacités, la représentation dans un climat de solidarité, de partenariat et d’engagement individuel et collectif.

A ce jour, le REFED compte plus de 125 Associations et groupements de femmes avec un grand ancrage régional.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...