La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’ODDyssée du jeudi, un cadre d’échange entre décideurs et citoyens pour rendre visible les actions des ODD et du PND

176

En vue de redynamiser les actions de la société civile au Togo et de rendre visible ces actions, un groupe vient d’être créé dénommé l’ODDyssée de jeudi qui est un Groupe de travail  des organisations de la société civile pour le développement durable au Togo sur le thème «le développement durable luxe ou nécessité pour le Togo».

Il rassemble les organisations qui militent dans le développement et se veut une plateforme d’enseignements, de mobilisations et de plaidoiries.

Les panélistes
Les panélistes

« Cette activité a été initié par le groupe de travail des Organisations de la Société Civile (OSC) sur les ODD donc c’est un groupe qui a été lancé depuis 2017 lorsqu’on parlait déjà des objectifs de développement durable et la finalité en fait  de ce groupe c’est de voir comment la société civile togolaise pourrait apporter sa contribution à la mise en œuvre des ODD et chemin faisant des ODD, nous sommes au niveau local venu la question du plan national de développement et naturellement nous nous sommes posé la question comment nous, acteurs de développement pourrions contribué à ce plan national de développement, qui est en réalité une arme pour les bénéficiaires, les populations. C’est dans cette démarche que nous avons pensé utile d’initier des cadres d’échange périodique qui nous permettront en tant qu’acteur de la société civile d’échanger, de nous poser des questions qui nous permettront à la fois de pouvoir nous autocritiquer mais aussi de voir comment apporter nos idées aux autorités à mieux faire ».

L’initiative qui vient de commencer sera organisé deux semaine avec à la clé des thèmes spécifiques sur la question de développement dans son ensemble avec invitation d’un acteur de développement, un politique, des députés, des ministres et même le président de la république.

Les acteurs du développement durable suivent avec attention les panélistes
Les acteurs du développement durable suivent avec attention les panélistes

Pour monsieur Akpoto komlangan Amevi, Directeur de la coopération bilatérale à la direction générale de la mobilisation de  l’aide et du partenariat, « La société civile a un rôle à jouer dans la mise en œuvre du PND. Les organisations de la société civile dans la mise en œuvre des PND et comme vous le savez la société civile, elle est géante multicolore et donc pour arriver à disposer d’un répertoire compétant des domaines d’intervention de la société civile. Le gouvernement va commencer dans les jours à venir une revue raisonnable dans toutes les régions où toutes les ONG, toutes les organisations de la société civile, qui sont sur le terrain pour faire une présentation de manière à ce que ensemble nous puissions les orienter dans les axes du PND. Aujourd’hui nous sommes en train de réaliser que c’est surtout dans l’axe trois que les ONG sont, de toute façon, puisque les ONG mobilisent des ressources, des ressources énormes, le gouvernement estime que elles sont des acteurs sur lesquels il peut compter pour que au finale la mise en œuvre du PND soit une affaire non seulement du gouvernement mais de tous les togolais donc la société civile est un partenaire auxquels le gouvernement fait clin d’œil pour travailler ensemble »

Il a tout de même invité les acteurs à se tourner vers l’avenir et travailler pour faire du PND une réussite générale.

Il a enfin lancé un appel la société civile togolaise qui pour lui doit œuvrer à l’émergence du Togo pour que le Togo soit un pays prospères et a enfin salué l’organisation de cette rencontre qui va permettre de faire comprendre les zones d’ombres et permettre à plusieurs personnes de changer de comportement et de s’améliorer.

Cette rencontre première du genre, va permettre aux participants de comprendre le développement durable, de savoir si le Togo est en développement durable, est-ce-que les acteurs contribuent à ce développement durable.

c’est autant de questions que les acteurs se planchent et se plancheront dans les jours à venir selon Dado Amedjenu, présidente du comité de gestion de cette plateforme des OSC « les jours à venir nous aurons d’autres rencontre avec d’autres invités qui auront à se focaliser sur un thème spécifique, nous aurons par exemple revenir pour parler du plan national de développement mais là nous plaçons tout simplement le décors du développement durable et la contribution des organisations de la société civile »

Pour Sena Alouka, directeur exécutif de l’ONG JVE et secrétaire de comité de gestion du groupe de travail axé sur le développement durable au Togo « Le gouvernement à travers le PND a lancé un appel à tous les citoyens de pouvoir faire chemin ensemble que la situation 2018-2022 soit beaucoup améliorée en terme d’accès à l’emploi des jeunes, l’amélioration des conditions de vie, notamment à l’environnement favorable pour un travail bien fait, pour un développement industriel de qualité au Togo. Cet appel là nous en tant que citoyen organisé dans les associations, la société civile que nous sommes, que nous représentons, nous sommes sentis poussé à pouvoir couvrir, créer une passerelle d’échange par laquelle de temps en temps nous envoyons des messages et comme des signaux à l’état pour dire bon vous état vous avez dit avant d’hier que ceci est-ce que c’est réalisé, l’état dit oui j’ai fait jusqu’à ici, est-ce-que vous pouvez continuer jusqu’à l’autre bout. L’Oddysée c’est un appel à voyager ensemble, à voyager en Mer. Nous pensons que le PND est un document de très bonne qualité et que si nous arrivons à réaliser une partie on pourra arriver à un bon port».

Les Oddysee du jeudi, est créer dans le souci de favoriser « un cadre nouveau d’échange entre décideurs et citoyens entre ministre et journaliste, entre politiciens et acteurs de la société civile pour voir comment nous pourrions également contribuer à un PND mieux réussi et que ceci ne subissent pas les mêmes sort que les autres plans. C’est un nouveau cadre d’échange entre société civile et état » a précisé monsieur Alouka Sena.

La signature de chaque acteurs
La signature de chaque acteurs

Chaque Oddysée de jeudi, une centaine de personnes sera invité et les conclusions, les grandes recommandations seront consignées dans les actes des Odyssée, qui seront publiés, d’abord seront partagé à travers les médias (radios, télévision partenaires). Elle organisera une fois par mois des émissions à la télévision pour partager un peu les grandes recommandations des Odyssées et ensuite chaque trimestre elle publiera les actes des Odyssées, fait en termes d’analyse, de suggestion de recommandation des citoyens à l’endroit de l’état et également elle prévoit envoyé des résolutions écrites à l’intention du gouvernement notamment l’outil de pilotage du PND pour leurs dire grandes recommandations que les citoyens souhaitent à mettre en œuvre.

commentaires
Loading...