La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Urbanisme : des rues de Lomé vont subir une métamorphose

296

Le ministère togolais de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière a lancé des travaux de réalisation d’ouvrages de drainage, d’aménagement et d’assainissement des rues à Lomé. Ces travaux qui vont coûter des milliards, s’inscrivent dans le cadre de la feuille de route 2020-2025 du gouvernement.

Pour sa feuille de route 2020-2025, le gouvernement togolais met un accent particulier sur le développement urbain, l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement.
Les autorités sont donc entrain de multiplier les ouvrages pour améliorer le cadre de vie des populations togolaises et le lancement de cette série de travaux dans la capitale, Lomé, en est une grande preuve.

Afin de réduire les risques d’inondation, de faciliter la libre circulation des biens et des personnes et d’améliorer le cadre de vie des populations ainsi que les activités économique, l’exécutif togolais a lancé deux projets de construction d’ouvrages de drainage des eaux pluviales, d’aménagement, d’assainissement et de bitumage de rues à Lomé.
Les coûts de ces projets sont estimés à plus de 30 milliards de FCFA et sont subdivisés en deux phases. Ce vendredi 17 décembre 2021, le directeur de cabinet, EDOH Komla Théodore représentant du ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière, a donné le ton de cette première étape à travers un atelier organisé par le ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière.
Cette première phase concerne la construction d’un collecteur principal enterré d’une longueur de 1km593 pour le drainage des eaux pluviales de la zone Oba d’un montant total de 5 milliards de FCFA. Ce premier volet vaut 1 571 513 693 F TTC et couvre les quartiers Tokoin Egnonam et Tokoin Elavagnon dans les communes Golfe 2 et Golfe 3.
Le second volet consiste à aménager, assainir et bitumer 14,34 km de rues urbaines avec un coût total de 25 milliards e FCFA. Il s’agit du Boulevard Mobutu (1739 ml), la rue Maria Auxiliadora (2668 ml), la rue des Spondias, la rue des Ménures et la rue des Tamariniers avec un coût de 4 955 496 452 FCFA TTC en phase 1. Les quartiers de Bê notamment Gbényédzi, Hounvémé, Ahligo, Kotokoukondji, Akodessewa et Ablogamé dans la commune Golfe 1, vont bénéficier de cela.
Le développement urbain, l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement sont une priorité pour le gouvernement. Le ministère de tutelle veut notamment garantir l’amélioration du cadre de vie des citoyens grâce à la construction de 20 000 logements décents à coûts abordables, l’immatriculation de 30% du territoire national, l’accès de la population aux ouvrages d’évacuation des eaux usées et l’accès de 86% de la population aux ouvrages d’assainissement à l’horizon 2025.

commentaires
Loading...