La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le trading en zone de turbulence au Togo

29

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, dans un communiqué, interdit toute activité avec des promesses de rendements surréalistes allant jusqu’à 300% du capital souscrit et des taux d’intérêts annuels sans commune exagérés, rapporte global actu.

« Ces opérations sont illicites dans la mesure où aucune des entités n’a obtenu l’autorisation requise aux fins d’exercer ces activités, fournir ces prestations ou initier ces opérations », écrit le ministre.  

Il cite entre autres Global Trade corporation, CACESPIC-IF Togo Sarl, Prosperity Investment corporation S.A, la Société de négoce et de courtage en banque (SNCB), Leader bureau Chymall-Sairui Groupe Togo, Alliance in Motion Global, Chy Century Heng Hue, QNET, Global capital international S.A.U., Tiens, TIMEX trading, Aladin Groupe Petronpay Togo, Black Empire, High Life International, Global building and Trade et Global Investment trading.

Le ministre invite donc toutes ces structures à cesser leurs activités dites illégales, sous peine, dit-il, de sanctions prévues par la loi.

Le ministre exige que des remboursements soient faits ‘sans délai’ des sommes collectées auprès des adhérents, sous peine de poursuite pénale.

Le confrère précise que le ministre, Sani Yaya appelle la population à la vigilance et à la prudence.

commentaires
Loading...