La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Indice de perception de la corruption : le Ghana est 73e sur 180 pays

Le Ghana n’a pas réussi à progresser dans la lutte contre la corruption en 2021, son score de 43 sur 100 en 2020 étant resté le même. Le pays s’est également classé 73e sur 180 pays dans l’indice de perception de la corruption (IPC) 2021 publié par Transparency International (TI).

Dans une déclaration publiée par Ghana Integrity Initiative (GII) le mardi 25 janvier, il est indiqué que la performance du Ghana de 43, qui est la même que celle de 2020, “laisse beaucoup à désirer”. Elle a ajouté qu’une analyse de la tendance des scores IPC du Ghana au cours de la dernière décennie montre que le pays a baissé de deux points.

“La moyenne de l’ASS est de 33, la plus basse du monde. 44 pays, dont le Ghana, se sont classés en dessous de 50. Les Seychelles (70) arrivent en tête de la région, suivies du Cap-Vert (58) et du Botswana (55), tandis que la Guinée équatoriale (17), la Somalie (13) et le Sud-Soudan (11) obtiennent les scores les plus bas de la région”, rapporte Ghana Integrity Initiative.

METOCOB 4

L’IPC 2021, qui se concentre sur la corruption, la démocratie et les droits de l’homme, note que la pandémie mondiale de COVID-19 a ouvert des portes aux gouvernements pour qu’ils puissent étendre leurs pouvoirs exécutifs, dissimuler des informations au public et supprimer des droits. Il a ajouté que, bien que le gouvernement ghanéen soit connu pour avoir pris certaines mesures pour lutter contre le chancre et l’abus des fonctions publiques, l’impunité reste un problème.

commentaires
Loading...