La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

MINUSMA : le contingent togolais subit une nouvelle attaque

Les terroristes n’en ont pas fini avec les soldats togolais qui luttent aux côtés du peuple malien pour rétablir la sécurité. Après une violente attaque en décembre dernier, le contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été visé par un nouvelle attaque lundi 25 janvier 2022.

Le Togo, 2ème contributeur des pays de la CEDEAO en termes de troupes au sein de la MINUSMA, subit de plein fouet les caprices des terroristes. Plusieurs soldats togolais sont déjà tombés pour que le peuple malien remporte la guerre contre le terrorisme.

Le nouvel incident s’est produit à une trentaine de kilomètre de Sévaré (région de Mopti dans le centre du Mali). D’après les informations véhiculées au sein de la sphère médiatique, le contingent togolais a fait face à une attaque complexe, bien heureusement, il n’y a eu « ni dégâts ni victimes », rapporte Togobreakingnews.

Cette fois-ci encore, le véhicule blindé des soldats togolais a heurté un engin explosif sur l’axe routier Sévaré-Konna. Les corps habillés ont été ensuite été pris en embuscade par la troupe des terroristes. Ils s’en sont tout de même sortis indemne avec une vigoureuse riposte qui a d’ailleurs permis de neutraliser l’un des assaillants.
« Un convoi de la MINUSMA visé sur son passage par une attaque IED tôt ce matin à une trentaine de km de Sévaré. Ni dégâts ni victimes. Les Casques bleus, dans le cadre du Mandat de la Mission et de leurs règles d’engagement, ont riposté, neutralisant l’un des assaillants », a communiqué après la MINUSMA.

Cette nouvelle attaque des terroristes rappelle celle du 08 décembre dernier qui n’a pas épargné 7 soldats togolais de la MINUSMA. Ils ont trouvé la mort dans une attaque à l’engin explosif improvisé. 3 autres soldats togolais ont été blessés et ils sont en soins intensifs. Cet incident a également eu lieu dans la région de Mopti, dans la zone de Bandiagara.

commentaires
Loading...