La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le ministre Sani Yaya appelle à la solidarité nationale entre les institutions financières et le secteur informel

458

Afin de trouver des solutions pour juguler au mieux la crise du Covid-19 et son impact sur l’économie nationale, le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya propose que les banques financent les institutions de microfinances qui à leur tour appuieront le secteur informel.

L’idée a été émise lors d’une rencontre tenue mardi, à Lomé, avec les dirigeants d’établissements financiers et membres de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Togo (APBEF).

Un appel à la solidarité que le ministre, soucieux des effets de la pandémie du Covid-19 sur le système financier et sur l’économie nationale, lance pour la relance non seulement du secteur informel mais aussi pour soutenir le secteur agricole notamment via le MIFA.

Au cours de cette rencontre, le ministre a évalué la mise en œuvre des mesures prises par la BCEAO qu’il a invité les institutions financières à exploiter.

Il a également rappelé les principales mesures économiques, fiscales et sociales prises par le gouvernement pour amortir le choc causé par la situation actuelle et qui coûteront à l’État environ 200 milliards FCFA ainsi que la mise en place par l’État d’un Fonds national de solidarité et de relance économique d’un montant de 400 milliards FCFA destiné à accompagner les entreprises et les plus démunis.

Pour concrétiser les acquis et rendre effectif les actions, le ministre a exhorté les banquiers à plus de solidarité et souhaité la mise sur pied d’un comité de réflexion pour la relance de l’économie.

commentaires
Loading...