La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

MCA : 12 places à l’indice de « Liberté Economique »

390

Selon le rapport 2016 de l’indice de Liberté Economique du Think Thank américain « Heritage Foundation », intitulé « la promotion des opportunités économiques et la prospérité », le Togo a fait un bon de 12 places passant de la 150ème place en 2012  au 138ème rang dans le monde et 30ème en Afrique.

Ce rapport qui s’est appesanti sur 4 domaines phares (l’Etat de droit, les limites d’intervention du gouvernement, l’efficacité de la régulation et l’ouverture du marché),  a présenté le Togo sur une trajectoire à la hausse suite  à la mise en œuvre d’importantes réformes ces dernières années par le gouvernement et qui consolident davantage le libéralisme économique.

Un atelier de présentation  de ce rapport 2016, s’est tenu du 13 au 15 septembre 2016 dans notre capitale, dans le cadre d’une visite de travail de l’expert de cette institution (partenaire du Millennium Challenge Corporation). Cette visite de travail s’inscrit dans une tournée entreprise dans les pays de l’Afrique de l’ouest.

Pour le Coordonnateur national du programme américain Millenium Challenge Account (MCA), Stanislas Baba, ce score obtenu par le Togo laisse croire que le Togo pourra espérer mieux dans le prochain rapport. « Nous sommes sur la médiane au niveau de ces quatre (4) indicateurs et nous pensons que nous méritons d’être au-delà de cette médiane. Nous espérons qu’à l’issue de cet atelier et dans le rapport 2017 de Heritage Foundation, le Togo pourra faire un bon quantitatif et qualitatif au niveau de ces indicateurs », a-t-il précisé.

Dans son mot d’ouverture, le ministre Assimaïdou a expliqué l’origine de ce progrès. Selon lui, le gouvernement a entrepris depuis quelques années des réformes visant à inscrire le Togo dans le peloton des pays émergents à l’horizon 2030. En septembre 2015, il s’est également engagé aux côtés de la communauté internationale pour la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable (ODD).

Selon l’institution, «  l’augmentation des investissements dans le domaine des infrastructures a favorisé la  croissance économique au Togo. En 2014, le gouvernement a réduit les frais de formalités des entreprises auprès de l’administration fiscale et mis en œuvre un système de douane électronique pour simplifier le processus d’importation et d’exportation ».

Le pays est en bonne voie pour décrocher le programme Compact.

La  corruption, les droits de propriété, la liberté de travail et la liberté commerciale  demeurent des défis relevés par l’institution. Mais le gouvernement y travaille, assure t’on au niveau de la cellule MCA Togo.

Par ailleurs, l’atelier a également servi d’occasion pour la cellule MCA-Togo  et les différents points focaux de faire le point sur le programme Threshold et le suivi des indicateurs.

En rappel,  une  mission de l’équipe threshold  du MCC vient de séjourner du 22 au 31 août 2016 dans la capitale togolaise. Cette mission, qualifiée de réussite  par le partenaire, marque la fin de la première phase du processus, avec l’identification des résultats préliminaires relatifs aux contraintes majeures à l’investissement privé au Togo.  « Nous repartons du Togo très satisfaits car l’organisation dans son ensemble a été une totale réussite. Les informations issues des discussions avec les différents acteurs impliqués nous ont  également permis de noter de bons signes de progrès au Togo et nous restons optimistes» a laissé entendre   la Directrice du Threshold Mme Grâce Morgan, au  terme des dix jours passés au Togo.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...