La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Agou Holding le nouveau gestionnaire de Togocom avec 51% du capital

220

C’est fait, le gouvernement togolais a trouvé un accord de privatisation du groupe Togocom. La signature de cet accord a été scellé entre le gouvernement togolais et Agou Holding, un consortium international de premier ordre composé d’Axian Group et d’Emerging capital Partners (ECP) ce mercredi 6 novembre à Lomé.

Par cet accord, le Gouvernement accepte l’offre remise par Agou Holding en vue de l’acquisition de 51 % du capital de Togocom, holding détenant Togo Télécom et Togocel, pour une valeur d’entreprise totale de plus de 210 milliards de F CFA.

Par ailleurs, le consortium entend investir 245 millions d’euros (environ 160 milliards FCFA) sur les sept (07) prochaines années pour révolutionner le secteur numérique, un nouveau chapitre dans la transformation digitale du Togo.

Selon les informations, cette opération vise, par l’entrée au capital de Togocom de deux acteurs internationaux combinant expertise sectorielle et capacité financière, à permettre au Togo de devenir une référence régionale en matière de performance très haut débit, d’inclusion financière et de solutions technologiques pour les entreprises.

« L’entrée au capital de Togocom s’inscrit dans notre volonté́ de développer, partout où nous sommes implantés, le meilleur de la téléphonie, de l’internet et des innovations numériques. Nous avons l’ambition de faire de Togocom, l’opérateur national, un leader sur son marché et de chaque Togolais un citoyen du nouveau monde digital », a indiqué Hassanein Hiridjee, CEO du groupe Axian.

« Cet investissement conforte la vocation de ECP de favoriser l’émergence de champions africains dans des secteurs d’activités stratégiques pour le développement des économies africaines. Avec ses nombreuses expériences dans le secteur des télécommunications, ECP apporte une contribution forte au développement de Togocom et à la transformation digitale du Togo », a pour sa part rassuré Vincent Le Guennou, Co-CEO de ECP.

Pour la ministre des Postes, de l’Économie numérique et des Innovations technologiques, Mme Cina Lawson, cette opération majeure marque une étape importante dans la feuille de route numérique du gouvernement.

« Elle va nous permettre de devenir le marché de référence des télécoms dans la région et de consolider notre leadership en matière de transformation digitale. Grâce au soutien de ces nouveaux actionnaires, Togocom va accélérer son développement au bénéfice de l’ensemble des Togolais, des entreprises et du rayonnement national », a-t-elle fait savoir.

Cet accord de privatisation qui intervient suite à un appel d’offres concurrentiel, vient conclure un processus annoncé en 2018 lors de la présentation de la feuille de route du Gouvernement sur le numérique. Pour le gouvernement, le consortium Agou Holding  est le plus à même de porter l’ambition à long terme de Togocom au bénéfice de tous les Togolais.

Au Togo, la transformation digitale est au cœur de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) et cette opération vise à répondre aux enjeux de ce Plan ainsi qu’au Plan d’Aménagement du territoire, à travers le déploiement d’un réseau mobile fixe, dense et efficace.

commentaires
Loading...