La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’AJPDH-TOGO, née pour la promotion des droits de l’homme

172

L’Association des journalistes pour la promotion des droits de l’homme (AJPDH-Togo) a vu le jour ce jeudi 12 septembre à Lomé. Même si le Togo a enregistré ces dix dernières années des avancées en matière des droits de l’homme, cette association des hommes et femmes des médias vient à point nommé.

Puisqu’il faut avancer et toujours améliorer des choses en matière des droits de l’homme. Ainsi, selon les premiers responsables, l’AJPDH a pour mission « de sensibiliser au mieux les populations sur les questions des droits et les libertés humains et informer l’opinion sur les avancées enregistrées par le Togo dans le domaine de la défense des droits de l’homme ».

Pour accomplir cette mission, il faut des journaux thématiques, qui vont plus consacrer le temps pour des domaines précis dont celui des droits de l’homme.

« Au Togo, comme partout ailleurs dans le monde, la presse est en pleine  évolution perpétuelle avec le souci de se spécialiser et s’intéresser à des domaines précis de la vie de la nation », a précisé Estelle KOUDJONOU, présidente de l’AJPDH-TOGO.

L’AJPDH compte également travailler avec des organisations de défense des droits de l’homme pour la réussite sa mission. Et elle se dit ouverte à tout le monde pour une collaboration fructueuse.

« Nous sommes ouverts à tout le monde. Et aux confrères journalistes, tout le monde doit se sentir membre pour qu’ensemble nous puissions accomplir notre devoir », a-t-elle souhaité avant d’ajouter, « voilà pourquoi nous avons choisi l’association et non un réseau ». Car selon elle, un réseau est moins ouvert alors qu’une association donne plus accès aux adhérents.

Donc l’AJPDH est ouverte à tous les journalistes togolais qui s’intéressent à la thématique des droits de l’homme.

Les premiers responsables de l’AJPDH-TOGO pensent qu’il faut mettre la rigueur et la méthode dans leur travail. Car selon eux, c’est l’homme qui est au centre de toutes les activités qu’ils mèneront.      

commentaires
Loading...