La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Liberté de la presse : le Togo recule et se positionne au 100e rang

30

Ce mardi 3 mai 2022, le monde entier célèbre la journée mondiale de la liberté de la presse. A l’occasion, le Reporter sans frontière (RSF) a rendu public le classement mondial de la liberté de la presse.

Le rapport fait état de l’évolution des conditions d’exercice du journalisme dans 180 pays et territoires du monde entier. Le Togo quitte la 74e place qu’il occupe en 2021 et occupe aujourd’hui le 100e rang.

Le RSF révèle, à travers ce classement, qu’ « une double polarisation, amplifiée par le chaos informationnel : polarisation des médias entraînant des fractures à l’intérieur des pays et polarisation entre les États sur le plan international ».

Selon Afreepress, le classement, qui fête ses 20 ans, évolue avec la mise en place de cinq indicateurs censés refléter la liberté de la presse dans sa complexité, contexte politique, cadre légal, contexte économique, contexte socioculturel et sécurité.

L’équipe de RSF renseigne que « Bien que les données analysées concernent l’année 2020, Reporters sans frontières a pris en compte les événements récents dans le cadre d’une procédure exceptionnelle, notamment la guerre en Ukraine, préparée par une guerre de la propagande. La Russie, où la situation est considérée comme très grave, est ainsi 155e tandis que l’Ukraine se situe à la 106e place. Au sommet du tableau, on retrouve les pays scandinaves, Norvège en tête, l’Irlande (6e), le Portugal (7e) ou encore le Costa Rica (8e). Parmi les moins bien classés figurent notamment la Corée du Nord (180e), en queue de classement, suivie de l’Érythrée. La Chine figure à la 175e place ».

Il faut rappeler que depuis janvier 2020, le Togo dispose d’un nouveau code de la presse.

commentaires
Loading...