La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Alpha Condé arrêté Guinée par des putschistes

34

Le Prof Alpha Conde est arrêté ce dimanche 5 septembre par l’homme fort de la Guinée, le colonel Mamady Doumbouya et ses unités.

Selon ces putschistes, l’arrestation du président se justifie par la situation chaotique du pays mis en branle par la situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice et le piétinement des droits des citoyens.

Ceux-ci sur la télévision nationale guinéenne dimanche, Mamady Doumbouya a annoncé avoir capturé le président, Alpha Condé.

Selon lui « Le président Condé est arrêté et il est dans de bonnes mains. Son médecin est avec lui et son état de santé est aussi bon ».

De même, le chef du Groupement des Forces Spéciales déclare la dissolution de la constitution et la formation très bientôt d’un gouvernement de transition.

Aussi, proclame-t-il la mise en place d’un Comité national du rassemblement et du développement (CNRD).

Selon le confrère de Togobreakingnews, ce putsch répond à la volonté du peuple guinéen qui a toujours demandé à l’armée de prendre ses responsabilités.

« Nous ne venons pas pour blaguer avec le pouvoir. Nous allons apprendre des erreurs des anciens. Toute l’armée guinéenne, nous allons nous donner la main pour construire notre pays », a-t-il précisé.

Dans un tweet, Antonio Guteress, le Secrétaire général de l’ONU a indiqué suivre la situation qui prévaut dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Il a également réclamé la libération de Alpha Condé condamnant « fermement toute prise de pouvoir par la force du fusil ».

Le confrère note que Doumbouya
Malinké originaire de la région de Kankan, est légionnaire de l’armée française jusqu’en 2018, lorsqu’il est rappelé en Guinée pour commander le GPS, une unité d’élite de l’armée.

Au cours de l’année 2021, ce lieutenant-colonel tente de rendre le Groupement des forces spéciales moins dépendant du ministère de la Défense nationale, ce qui suscite la méfiance du pouvoir guinéen.

commentaires
Loading...