La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Abdoulaye Diop, le ministre des affaires étrangères en visite à Lomé

35

Pour renforcer les liens d’amitiés entre le Togo et le Mali, le ministre malien des affaires étrangères et de la coopération internationale Abdoulaye Diop est en visite de travail à Lomé. Avec son homologue togolais Robert Dussey, l’autorité malienne a évoqué la situation sociopolitique déconcertante que traverse la junte militaire au pouvoir malien.

Après des tensions caractérisées par l’expulsion du représentant de la CEDEAO du Mali et le 3e sommet extraordinaire de cette organisation sous régionale sur le Mali et la Guinée, la diplomatie malienne se remet en selle. Abdoulaye Diop est à Lomé depuis 3 jours dans le cadre d’une visite de travail. Le responsable de la diplomatie malienne a rencontré son homologue du Togo, le Prof. Robert Dussey.

Ensemble, Abdoulaye Diop et le Prof. Dussey ont abordé tous les sujets liés à la transition au Mali. Dans un communiqué conjoint rendu public après leurs discussions, on apprend que le Togo reste engagé auprès de la nation malienne afin que la crise que traversent les autorités du pays, puisse être sous contrôle. Dans cet élan, Lomé va abriter dans le courant du premier trimestre de 2022, la prochaine réunion du Groupe de soutien à la transition au Malis (GST-Mali).

« Le ministre togolais a réaffirmé la constante disponibilité du gouvernement togolais à accompagner la République sœur du Mali jusqu’au retour rapide à l’ordre constitutionnel. Afin de continuer à aider le Mali et toute la région du Sahel, les deux ministres ont décidé de tenir la prochaine réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali (GST-Mali), à nouveau à Lomé au 1 er trimestre 2022 », indique un communiqué conjoint.

Comme souligné plus haut, la visite d’Abdoulaye Diop se fait alors que les relations deviennent tendues entre la CEDEAO et Bamako. L’organisation sous régionale, lors du sommet extraordinaire de ce 7 novembre dernier, a pris des sanctions individuelles à l’encontre des membres de la junte au pouvoir au Mali en raison du retard dans l’organisation des élections. Une manière de hausser le ton après que les autorités maliennes aient déclaré persona non grata le représentant spécial de la CEDEAO, Hamidou Boly.

Pour certains observateurs, à travers cette rencontre entre les ministres des Affaires étrangères, les autorités togolaises essaient de se rattraper. Pour rappel, le Prof. Robert Dussey avait effectué une visite de travail à Bamako au Mali le 06 septembre 2021. Pour le renforcement des excellentes relations d’amitié, de solidarité et de coopération qui unissent le Togo et le Mali.

commentaires
Loading...