La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le ministre Robert Dussey a officiellement installé les membres de la deuxième mandature du HCTE 

Le ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieur, Robert Dussey a procédé à l’installation officielle de la deuxième vague des délégués-pays du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE) pour le mandat 2023-2025.m, ce mercredi 23 novembre 2022 à Lomé.

A l’entame de la cérémonie, le ministre Robert Dussey a particulièrement salué les membres du gouvernement et les députés dont la présence traduit tout l’intérêt que l’Etat attache aux concitoyens vivant à l’extérieur de nos frontières nationales.

 

METOCOB 4

Il a aussi exprimé au Président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, sa reconnaissance et sa haute appréciation pour son dévouement et son investissement personnel en faveur de toute question diasporique. 

 

“En effet, pour ce qui est de la diaspora togolaise ou des diasporas africaines dans leur ensemble, il est l’inspirateur de toutes les initiatives et actions qui ont pu être réalisées, à ce jour, par la diplomatie togolaise. Je voudrais remercier tout particulièrement l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et les différentes organisations des Togolais de l’extérieur pour avoir soutenu le processus de création du HCTE engagé en juillet 2019. La dynamique participative, qui a soutenu l’initiative, a permis une synergie entre partenaires qui se sont attachés à concevoir méthodiquement et à mettre en œuvre rationnellement les différentes actions qui devraient nous conduire à ce niveau” a précisé le ministre Robert Dussey.

Le processus du renouvellement des membres du HCTE, lancé depuis le 18 juillet 2022, a abouti à l’élection de 48 nouveaux délégués-pays. Le nombre des délégués-pays est ainsi passé de 77 à 48, à raison de 22 pour l’Afrique, 05 pour la zone Amérique-Caraïbes, 07 pour la zone Asie- Océanie et 14 pour l’Europe, le but étant d’avoir un groupe plus resserré pour faciliter les interactions et les prises de décisions.

 

Les Togolais établis à l’extérieur constituent une région à part entière. Partout où ils sont, les compatriotes sont des hommes et des femmes très actifs dans les secteurs économiques en termes de création de richesses. Il est indéniable que leur contribution à l’économie togolaise pèse plus que l’aide extérieure apportée au Togo.

 

Ainsi conscient du potentiel économique et social de la diaspora togolaise et dans le but de permettre aux filles et aux fils du pays, éparpillés dans le monde, de participer de façon inclusive au processus de développement national, le gouvernement togolais, a institué le Haut conseil des Togolais de l’extérieur dont les 77 Délégués-Pays élus pour la première mandature ont été officiellement installés le 29 novembre 2019.

 

Le ministre a félicité ces vaillants compatriotes qui, en pionniers, ont accepté de participer à cette première mandature. Malgré la crise sanitaire de Covid-19 qui a donné un coup de frein à la réalisation de leurs plans d’action, le résultat est plus que satisfaisant.

La plupart des délégués se sont distingués, non seulement par leur disponibilité et leur capacité à fédérer les Togolais de l’extérieur autour de projets d’intérêts communs, mais aussi par leur solidarité spontanée et agissante à l’égard de leurs compatriotes en situation de détresse. Les délégués du HCTE se sont particulièrement illustrés comme de véritables promoteurs de l’identité culturelle et de l’image de marque du Togo en initiant ou en soutenant plusieurs manifestations.

 

 Le ministre a rappelé que du point de vue collectif, le rôle du HCTE a été déterminant dans l’organisation des vagues successives de rapatriement de compatriotes bloqués dans leurs pays de résidence suite à la fermeture des frontières lors de la crise sanitaire, comme il l’a été aussi dans l’assistance aux compatriotes qui étaient en difficulté en Ukraine au début du conflit russo-ukrainien.

commentaires
Loading...