La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le mouvement « En aucun cas » lance des actions pour dire non au 4ème mandat de Faure

316

Le mouvement « En aucun cas » dirigé par Foly Satchivi a annoncé, face à la presse ce lundi 9 novembre à Lomé, des marches pacifiques le 28 décembre prochain à travers tout le pays, histoire de mettre à exécution leur engagement celui d’empêcher Faure Gnassingbé de briguer un 4e mandat à la tête du Togo.

Le 1er porte-parole, Foly Satchivi entame, par ailleurs dès le 13 décembre une grève itinérante de la faim pour appeler à l’union et à la mobilisation de tous contre la volonté de Faure Gnassingbé de s’éterniser au pouvoir, dénoncer la complaisance de certains leaders politiques et exiger la libération de ses anciens camarades de prison.

Selon ce mouvement, les togolais doivent se mobiliser pour empêcher l’actuel président de la République, Faure Gnassingbé qui a déjà passé trois mandats à la tête du pays de briguer un 4e mandat.

« Après trois (3) mandats, passés à la tête du Togo, Faure Gnassingbé, le fils du dictateur EYADEMA, arrivé au pouvoir, après le décès de son père qui, lui-même y a passé 38 ans, se prépare à nous voler encore cinq (5) années de notre existence. Mais ça, nous ne l’accepterons jamais », écrit ‘En aucun cas’.

Pour arriver à cette fin, le mouvement projette des marches pacifiques sur toute l’étendue du territoire le 28 décembre prochain. L’objectif est de « rappeler haut et fort que le peuple n’accordera pas une seule année de plus à Faure Gnassingbé et son régime au-delà de mai 2020, exiger la libération des détenus politiques et la mise en place d’une transition politique en Mai 2020 ».

« Levons-nous tous sans violence, hommes et femmes, jeunes et vieux, et descendons dans les rues de toutes les villes du Togo et devant les ambassades de nos pays d’accueil pour exprimer notre mécontentement, notre ras-le-bol, notre rejet total de la dictature, notre refus d’être dirigé, encore pendant cinq (5) ans comme des moutons par Faure Gnassingbé et notre soif de liberté et de changement », lancent Foly Satchivi et ses collègues.

Mais en entendant les manifestations pacifiques du 28 décembre, le premier porte-parole du mouvement, Foly Satchivi entame une grève itinérante de faim pour dit-il « appeler à l’union et à la mobilisation de tous contre la volonté de Faure de s’éterniser au pouvoir, dénoncer la complaisance de certains leaders politiques et exiger la libération de ses anciens camarades de prison ».

source: Togoenlive

commentaires
Loading...