La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Liberté de manifestation : La DMK exige la levée de l’État d’urgence sanitaire

44

La Dynamique Monsieur Kpodzro ( DMK) ne pense pas baisser les bras devant le régime de Faure Gnassingbé.table d’ahon En conférence de presse ce mercredi 16 Juin 2021, elle s’est prononcée sur les événements dans le pays.

Dans la déclaration lue par Thomas Kokou N’SOUKPOE, la DMK s’indigne contre la prolongation de l’État d’urgence sanitaire.

” Depuis le début de l’année 2020, plus précisément, le 15 mars 2020, les autorités de fait du Togo qui venaient de s’imposer par la force des armes et de la corruption à plusieurs niveaux après leur défaite cuisante lors de la présidentielle du 22 février 2020 ont trouvé le prétexte pour faire taire toute velléité de contestations populaires en décrétant l’état d’urgence sanitaire. Une situation qu’elles ne cessent de renouveler après chaque mois” indique la déclaration de la DMK.

Selon la DMK, cette décision renferme en elle la volonté du pouvoir de restreindre le pouvoir de manifestation et de regroupement.

À cet effet, la DMK demande la levée immédiate et sans condition de l’État d’urgence sanitaire qui selon eux s’apparente à une mesure de musellement des populations sur toute l’étendue du territoire national.

Par rapport aux prisonniers politiques et aux exilés politiques, la DMK a demandé au cours de cette conférence de presse tenue ce mercredi, la libération sans conditions de Paul Missiagbeto, de Djimon Oré, du prophète Dekpoh Esaïe et de Kpatcha Gnassingbé.

La DMK exige également l’arrêt des poursuites et le retour au Togo de tous les exilés politiques dont Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, Marc Mondji, Agbeyomé Kodjo et Tikpi Atchadam.

La DMK s’est aussi prononcée sur la dernière sortie de Jean Pierre Fabre qui menace dans une lettre adressée à Payadowa Boukpessi de quitter la table de discussion entre acteurs politiques ( CNAO) sur les prochaines élections régionales au Togo.

” Le récent courrier rendu public par l’ANC apporte de l’eau au moulin de la DMK. Cela nous conforte dans la position que ce que le gouvernement est en train de faire, ne va pas dans le bon sens ” a déclaré la coordinatrice de la DMK, madame Brigitte Kafui Adjamagbo.

commentaires
Loading...