La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Méthode « juste et digne d’un vrai opposant »

99

ième anniversaire de l’indépendance du Togo en rang dispersé. Suite au refus du chef de file de l’opposition  Jean-Pierre Fabre  de ne participer aux festivités officielles du 27 avril, la médiatrice de la République a sorti un communiqué pour rappeler à Fabre qu’il est en train d’induire le peuple en erreur en voulant célébrer la date de l’indépendance dans la division. Jean-Pierre Fabre lui ne voit pas les choses comme ça. Il continue par penser que sa décision était juste et digne d‘un vrai opposant. « Ce n’est pas dans tous les pièges qu’on doit tomber dans la vie. Quand on est sérieux et rigoureux, on regarde les choses en face, on pèse le pour et le contre et puis, on prend les bonnes décisions qui conviennent. C’est ça l’attitude d’un homme politique, d’un homme d’action », a déclaré  Jean-Pierre Fabre. Selon Fabre, il n’est pas question que le chef de file de l’opposition aille cautionner de sa présence, l’attitude du pouvoir face aux nombreuses crises sociopolitiques dans lesquelles baigne le Togo. « J’ai écris une lettre au chef de l’Etat le 13 janvier pour lui faire part de mes préoccupations. Je ne peux pas m’afficher avec lui alors qu’il n’a pas répondu à ma lettre », s’est défendu le leader de l’ANC. En dépit de prendre part aux cérémonies officielles, le chef de file de l’opposition  Jean-Pierre Fabre  avec ses militants ont célébré le 27 avril à leur manière avec une messe d’action de grâce suivi de réjouissance populaire à la plage de Lomé.   Photo/ illustration. JPF est resté égal à lui-même ]]>

commentaires
Loading...