La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Présidentielle 2020 : Nicolas Lawson sera candidat

495

 Nicolas Lawson, président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR) en passant au peigne fin aux actualités brûlantes de l’heure sur une radio de la place ce jeudi, a abordé beaucoup de sujets dont les élections présidentielles de 2020 et la question monétaire.

Pour cet acteur politique qui ne connait pas la chèvre du chef, il faut tout faire pour obtenir l’alternance en 2020. A cet effet, il annonce sa candidature aux échéances électorales prochaines Tout en balayant d’un revers de la main toutes les actions du gouvernement.  

A la question de savoir s’il sera candidat à l’élection présidentielle prochaine, Nicolas a répondu par affirmative « oui je serai là », a-t-il martelé, tout en ajoutant ceci, « nous aurons à moderniser notre armée, outiller nos forces de sécurité …».

Quant au sujet de l’abandon du franc CFA au détriment d’une nouvelle monnaie, le président du PRR ne voit aucun mal dans ça. Sauf que selon lui, il faut d’autres préalables avant d’aller sur ce terrain.    

« En Afrique francophone est-ce que nous devons changer le franc CFA, on peut répondre oui » car poursuit-il, nous avons le droit pour exercer la souveraineté monétaire. Donnant l’exemple de certains pays notamment RD Congo et la Guinée, Nicolas estime qu’ils ont leurs propres monnaies, croupissent  dans des difficultés.

Comme on le dit, qui va doucement va surement, Nicolas estime qu’on crée d’abord une dynamique autour de cette question monétaire avant son changement. L’objectif d’avoir une monnaie solide.

Dans son intervention, il a également  fait cas au conseil des ministres tenu ce mercredi à Tabligbo. Selon lui, c’est une déchéance totale.

« C’est pour organiser ça qu’ils fraudent aux élections ? Qu’ils veulent être ministres? C’est pour organiser ça et venir lire un communiqué bidon? », s’est-il interrogé.       

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...