La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Seconde session ordinaire 2021 des députés: plusieurs défis à l’agenda

32

Les députés à l’Assemblée Nationale de la sixième législature se sont réunis ce mardi 07 Septembre 2021, après deux mois de vacances parlementaires, pour l’ouverture de la 2ème session ordinaire de l’année 2021.

Cette cérémonie a été présidée par Ibrahima Mémounatou, deuxième Vice-présidente de l’institution en présence de plusieurs membres du gouvernement et d’éminentes personnalités, rapporte le site du parti UNIR.

Selon Ibrahima Mémounatou, 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale, « De retour à l’hémicycle après avoir mis à profit notre intersession, chacun, à des degrés divers. Nous avons maintenu un contact enrichissant et vivifiant avec les populations. Pour cela, je salue notre engagement politique à contribuer à l’amélioration des relations des élus que nous sommes avec nos concitoyens. Durant l’intersession, nous avons également assuré la continuité de la vie institutionnelle. Dans ce cadre, Lomé a accueilli les travaux de la 48ème session ordinaire du comité interparlementaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (CIP-UEMOA) du 9 au 18 août dernier. Nous avons maintenu la dynamique de notre diplomatie à travers notre participation au sein des instances interparlementaires. Au titre de cette session, des commissions permanentes ont déjà déposé les rapports d’études de treize (13) projets de loi. La conférence des présidents, en accord avec le bureau, établira un calendrier d’examen en plénière. Par ailleurs, dix (10) projets de loi sont aussi affectés à des commissions pour examen dont nous attendons les rapports ».

Elle a rendu un hommage mérité au Chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE pour les mesures les plus opérantes prises dans le cadre de la gestion de la pandémie au coronavirus.

Selon le site, la présidente de la séance a félicité le gouvernement pour sa contribution et son engagement à travers la présence des commissaires membres du gouvernement au cours des travaux techniques en commission et lors des séances plénières pour l’adoption des projets de lois soumis aux députés. Une collaboration d’utilité publique qui a enrichi les débats parlementaires durant la première session 2021.

La Vice-présidente Mémounatou Ibrahima a souhaité que cela se perpétue davantage tout au long de cette seconde session.
.

commentaires
Loading...