La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Trois groupes parlementaires à l’assemblée, en attendant d’autres alliances

381

Selon le nouveau règlement intérieur de la nouvelle Assemblée, quatre (4) députés suffisent pour constituer un groupe parlementaire . C’est donc sur cette base que les députés Centristes, les députés de l’opposition parlementaire et ceux de la majorité ont formés trois (3) blocs.

Contrairement à la 5ème législature qui a été le théâtre des rivalités d’idées et d’opinions de deux groupes parlementaires (pouvoir et opposition), la 6èmelégislature bien qu’« illégale et illégitime » aux yeux de la Coalition des 14 compte désormais trois (3) groupes parlementaires et poursuit son bonhomme de chemin.

A la tête du premier groupe parlementaire qui est celui de la mouvance présidentielle (Union pour la République) se trouve Aklesso Atcholé, également Secrétaire exécutif du parti. Comme on peut s’y attendre, tous les 59 députés de ce parti y sont regroupés. Les sept (7) députés du parti Union des Forces du Changement (UFC, parti dit de l’opposition) constituent le deuxième groupe parlementaire dirigé par Séna Alipui.

Les partis centristes à l’Assemblée nationale, notamment le NET (Nouvel Engagement Togolais) et le PDP (Parti Démocratique Panafricain) forment le troisième groupe parlementaire dirigé par Gerry Taama. Les listes des membres de ces trois (3) groupes parlementaires sont déjà déposées auprès de la présidence de l’Assemblée Nationale.

Pour l’heure, les 18 députés indépendants n’ont pas encore formé leur groupe parlementaire.

Source:Togotopinfo

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...