La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Troisième mandat : Nana Akufo-Addo promet de ne pas tomber dans le piège

77

Le président Nana Akufo-Addo s’est engagé à continuer à respecter la limite de deux mandats présidentiels et à se conformer au protocole de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la démocratie et la bonne gouvernance. Il a insisté sur le fait que la bonne gouvernance doit exclure les manipulations politiques visant à rester au pouvoir au-delà des mandats donnés.

“En tant que président de la République du Ghana et président actuel de l’autorité des États de la CEDEAO en matière de gouvernance, je m’engage à continuer de respecter les principes du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance.

“Je n’apporterai ou ne ferai apporter aucune modification substantielle aux lois électorales au cours des six derniers mois avant les prochaines élections. Je respecterai la limite de deux mandats pour l’exercice de l’autorité présidentielle, comme le stipule la Constitution de la République du Ghana”, a déclaré Nana Akufo-Addo.

Le Forum Kofi Annan sur la paix et la sécurité de 2021, qui est consacré au 20e anniversaire du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, a adopté un format hybride et s’est concentré sur le thème de la démocratie dans le contexte d’une crise complexe en Afrique de l’Ouest.

Le forum vise à renforcer la volonté politique de réaffirmer l’engagement avoué envers la démocratie et la crédibilité des élections dans la sous-région ouest-africaine. Le forum, qui a rassemblé d’anciens chefs d’État et dirigeants africains, devrait contribuer au débat en cours sur la manière de renforcer le rôle des institutions démocratiques dans leur fonction de gardiennes de la promotion et du maintien de la paix et de la stabilité.

Nana Akufo-Addo a également fait appel au diplomate ghanéen, Mohamed Ibn Chambas, pour aider l’Autorité des chefs d’État de la CEDEAO à rétablir l’ordre constitutionnel en Guinée.

Nana Akufo-Addo, qui est également président de la CEDEAO, a admis que la tâche de ramener la Guinée sur la voie de la démocratie est délicate et nécessite des personnes comme le Dr Chambas, qui vient d’être nommé président du Forum Kofi Annan pour la paix et la sécurité.

commentaires
Loading...