La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

1% de la population togolaise se doit de donner de son sang

42

Les centres de santé togolaises ont toujours manqué de sang. Pour ne trouver ne serait-ce qu’une pochette de sang pour le transfuser à un patient, les membres de la famille de ce dernier sont alors contraints de faire le tour de tous les hôpitaux de Lomé.

Etant donné que les donneurs ne se bousculent pas, en dépit du manque de sang qui se fait ressentir dans absolument tous les hôpitaux du Togo, le patron du CNTS (Centre national de transfusion sanguine), Lochina Fétéké, a lancé un appel public aux dons de sang et estime que si seulement les 1/100e de la population donnait de son sang, le problème en serait réglé.

« Si 1% de la population donnait son sang, tous les besoins seraient couverts », a déclaré ce vendredi, le directeur général du CNTS.
Il s’exprimait à l’occasion d’une campagne lancée par la section togolaise de l’Union de la presse francophone.

Les hôpitaux, dispensaires et cliniques ont besoin chaque année d’environ 70.000 poches de sang. Plus de la moitié sont collectées localement grâce aux dons.

commentaires
Loading...