La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

10 août 1909 : Naissance du roi Mohamed V

428


Quand on évoque les empires africains, on fait souvent référence aux empires subsahariens en l’occurrence, les empires du Ghana, du Mali, de Gao, Songhaï, le Monomotapa, l’empire du roi Zoulou Chaka, etc,. Mais nous ne devons pas perdre de vue que des empires ont également émergé en Afrique du Nord. Au rang de ceux- ci, il ya l’empire chérifien au Maroc.

Tous ces empires avaient eu des fortunes diverses jusqu’à la proclamation des indépendances des territoires colonisés. Des leaders ont été des avant-gardistes dans ce processus de décolonisation de l’Afrique. Dans le royaume chérifien, cette cadence a été l’affaire personnelle d’un leader dont nous faisons un clin d’œil à sa date de naissance ce 10 août

Mohammed ben Youssef Alaoui comme c’est de lui qu’il s’agit, naquit le 10 août 1909.

Après ses études primaires et secondaires, il fut désigné Sultan à 18 ans après la mort de son père en 1927 au moment où l’empire était sous protectorat français. Un protectorat mis en place par le traité franco-marocain conclu à Fès, le 30 mars 1912, entre la Troisième République française et le sultan de l’époque, Moulay Abd El Hafid ( Cf Histoire du Maroc, de Michel Abitbol, publié aux éditions Perrin en 2009).
Dans l’ouvrage Figures de la révolution africaine, de Saïd Bouamama, publié aux éditions La Découverte en 2014, l’historien Pierre Vermeren souligne qu’il faut. « vingt-deux ans de guerre pour soumettre l’ensemble des tribus berbères à l’autorité du sultan désormais défendue par le protectorat ».

Ce fut en pleine 2e Guerre mondiale que les velléités indépendantistes commencèrent au Maroc avec en ligne de mire le Parti de l’Istiqlal (PI), parti de l’indépendance soutenu par le sultan Mohammed ben Youssef Alaoui. Ce parti avait réclamé l’indépendance du Maroc le 11 janvier 1944.

La situation sociopolitique de l’époque était tendue à tel point que le sultan fut arrêté et fut contraint à l’exile sur l’Ile de Corse, puis à Madagascar de 1953 à 1955. Alors qu’il était en exile, le combat continua sur le terrain avec ses camarades de l’Istiqlal, comme Mehdi Ben Barka. Ce dernier négocia le retour triomphal du Sultan 16 novembre 1955 avec toute sa famille.

Le 2 mars 1956 le protectorat français prit fin et le 7 avril 1956, l’indépendance du Maroc fut proclamée. Mohammed ben Youssef Alaoui accéda au trône du Maroc qui devint une monarchie constitutionnelle, sous le nom de Mohamed V.

Il faut rappeler que Mohamed V régna de 1956 à 1961. Il fut succédé par son fils le prince Moulay El Hassan sous le nom de Hassan II. Ce dernier régna sur le royaume de 1961 jusqu’à sa mort en 1999. Il fut à son tour remplacé par son fils Sidi Mohammed qui prit le nom de Mohammed VI (actuel roi du Maroc).

Dr. Jean ADIKOU
Historien

commentaires
Loading...