La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Bénin : Légalisation de l’avortement

173

Une nouvelle qui en choque encore plus d’un. Désormais, l’avortement est autorisé au Bénin et pourtant il est la source de nombreux décès chez les femmes.

On est abasourdi par cette nouvelle et on se demande comment le parlement a pu autoriser une telle loi.

Elle a été adoptée le 20 décembre 2021. Cette nouvelle loi autorise l’avortement à la demande de la femme enceinte ” lorsque la grossesse est susceptible d’aggraver ou de provoquer une situation de détresse matérielle, éducative, professionnelle ou morale “.

L’avortement n’était autorisé que si la grossesse était la conséquence d’un viol ou d’une relation incestueuse ou si la vie de la femme était menacée.

Cette loi a conduit la Conférence épiscopale du Bénin à déclarer dans un communiqué que “la légalisation de l’avortement est la culture de la mort”.

Mais de nombreux professionnels de la santé continuent d’affirmer que la légalisation de cette loi permettra de sauver et de préserver des vies humaines, en l’occurrence celles des femmes, des méfaits des avortements clandestins, de la déscolarisation précoce et de l’accroissement de la pauvreté.

Il est également important de noter que le Bénin n’est pas le seul pays d’Afrique à l’avoir autorisé. Nous pouvons commencer par la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Angola, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Botswana, le Liberia, le Mozambique et la Zambie.

commentaires
Loading...