La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Biosauce, une innovation portée par un jeune togolais

163

La forme et l’emballage de Biosauce ressemblent aux bouillons industriels communément appelés « cubes ». Mais le produit à  l’intérieur est tout  autre.Il s’agit de la moutarde faite à base du néré dont les noms connus sont TCHOTOU ou  AFITI (Togo), AFINTE (Bénin), SOUMBALLA (Burkina Faso,  Mali,  Côte d’Ivoire) et DAWADAWA (Ghana). A la manette, un jeune togolais, Eyassamim LEMOU. A travers l’initiative, le jeune entrepreneur veut revaloriser ce bouillon naturel de grand-mère puis solutionner un problème de l’heure : la consommation excessive des « cubes » industriels  dont les qualités sont souvent douteuses.

Très bien connu dans la sous-région Ouest –  africaine et en Afrique centrale, le bouillon naturel fait à base du néré suffisait pour donner une  saveur exceptionnelle aux sauces locales. Si cette moutarde aux vertus multiples n’est plus prisée, cela est en partie dû à l’utilisation des cubes qui envahissent le marché mais dont la qualité fait souvent polémique. Ce jeune entrepreneur togolais a donc eu l’ingénieuse idée de valoriser  la moutarde faite à base du néré afin d’encourager la consommation  de ce produit aux valeurs nutritionnelles multiples.

 Dénommée « Biosauce », le produit est la consécration d’un travail de dure labeur au terme de trois ans. « Cela n’a pas été facile. Que de sueur froide, de peur que déception parfois pour évoquer  le parcours que nous avons fait pour enfin se rendre compte que c’était possible. Cela nous a valu pratiquement trois années pour y arriver. L’expérience nous a coûté assez d’énergie intellectuelle et physique. Nous avons dû créer tout nous  même pour arriver au résultat que vous voyez aujourd’hui. Tout ce que vous voyez est une créativité », explique Eyassamim LEMOU à Togotopnews.

       La transformation des produits est manuelle (Le promoteur en blouse blanche)

Ces efforts poursuit-il : « s’inscrivent dans le cadre de la valorisation de la culture africaine en générale et togolaise en particulier, en ce qui concerne les mets et plus encore les épices. C’est autant pour trouver des approches de solution liée à la problématique selon laquelle les bouillons cubes connus sur le marché sont à l’origine de certaines maladies dont nos populations souffrent aujourd’hui. Nous nous sommes données le devoir de proposer un produit qui répond aux mêmes besoins mais cette fois avec plutôt des vertus pour le  bien être. »

Les tablettes BIOSAUCE sont avant tout un médicament

Selon son promoteur, les tablettes BIOSAUCE ont des vertus médicales.  « Sans aucun additif, ils n’ont aucune composante chimique. D’ailleurs, ce sont des produits aux vertus thérapeutiques comme nous savons le préciser. Les grains de néré sont les matières premières utilisées pour obtenir la moutarde. La moutarde faite à base du néré, selon beaucoup de recherches médicales est un produit naturel  efficace pour venir à bout à l’une des maladies les plus récurrentes du siècle, l’hypertension artérielle. C’est un antibiotique naturel qui possède des vertus aphrodisiaques et bien d’autres. »

Exposition de biosauce

Pour la production et la commercialisation  du produit, le promoteur a mis en place une structure « LEMOEZ Sarl ».  Une  unité de production qui n’est pas encore industrialisée. La transformation des produits est manuelle.  «  Nous sommes en plein préparatifs pour passer à l’étape industrielle mais le manuelle sera toujours en usage pour garder l’état naturel du produit », assure Eyassamim LEMOU.

BIOSAUCE est une marque déposée donc juridiquement protégée. Il respecte les normes légales de consommation en vigueur au Togo à travers une conjointe validation de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) et de l’Institut Nationale d’Hygiène (INH). BIOSAUCE est donc un produit certifié par l’Etat togolais.

Avec Togotopnews

commentaires
Loading...