La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Cojecc 2021: la 7eme édition terminée avec un bilan très satisfaisant

27

Fin ce Vendredi 22 octobre de la 7eme edition de la conférence des jeunes sur le changement climatique organisé par jeunes vert Togo en deux étapes ( kara et Lomé). Cet événement est selon les organisateurs une bonne initiative qui permet aux jeunes de contribuer à la lutte contre le changement climatique dans les activités de mis en œuvre des mesures d’adaptation et d’atténuation.

 

 “Cette conférence a pour objectif vraiment de faire passer l’information sur les changements climatiques et leur impact sur les différents secteurs et les moyens de lutte contre ces phénomènes, histoire de les amener à intervenir dans les différents secteurs pour apporter leur contribution. Il y a des technologies, des  innovations, donc on les encourage à utiliser pourquoi pas à développer dans leur milieu, dans leur vécu quotidien pour contribuer aux côtes du gouvernement pour contribuer efficacement à la lutte contre le changement climatique” a lancé Essosonam kpedjessi, directeur exécutif de l’ONG jeunes-Vert-Togo.

L’initiative est née depuis 2015 à la veille de la COP21 de Paris où plusieurs jeunes Togolais de concert avec la diplomatie européenne plus particulièrement avec l’ambassade de France se sont dit qu’il serait important d’organiser un évènement pour permettre à la jeunesse de parler, de faire des recommandations, de faire appel à la volonté des autorités lors de cette grande conférence. “Le Togo a adhéré à l’accord de Paris et après on s’est dit qu’il ne faut pas s’arrêter qu’il faut continuer et voilà on a continuer et cette année nous sommes à la 7 édition de la conférence des jeunes sur le changement climatique” précise t-il.

 

Au cours de cette conférence trois niveaux d’activités seront développés dont des panels de très haut niveau, afin de permettre aux jeunes puisque la plus part qui participent à cette conférence n’ont pas tellement de notions sur le changement climatique et donc les permettre de réellement comprendre ce que sait que le changement climatique, d’éveiller en eux cette envie de pouvoir initié des projets innovantes climato-compatibles pour une meilleure résilience de leur communauté.  La particularité de cette conférence de 2021 à permis de donner une formation spécifique à des jeunes.

“Cette année, nous avons décidé de faire une formation sur l’élaboration de projet climat en terme d’adaptation et atténuation parce que les partenaires qui nous accompagnent se sont plusieurs pleins qu’ils lancent des appels à projet mais difficilement on arrive à regroupe les projets Togolais, parce que les jeunes ont des difficultés à pouvoir élaboré leur projet, pour participer nombreux aux appels à projets et avoir des financements pour réaliser des projets climat au Togo”a fait savoir Essosonam kpedjessi, directeur exécutif de l’ONG jeunes-Vert-Togo. selon lui, le bilan est positif pour cet événement annuel. Nous avons réussi à mobilisé plus de 120 jeunes sur toute l’étendue du territoire national, sur les deux événements. A Lomé et à kara, on a réussi à faire 8 panels de haut niveau avec des experts climatiques qualifiés qui sont venu partager leurs expériences avec les jeunes et qui ont permis aux jeunes de comprendre beaucoup plus en profondeur ce que sait que le changement climatique et ce qu’ils peuvent faire pour pouvoir développer des communautés résilientes à chaque niveau. La conférence a également permis de former plus de 100 jeunes en élaboration de projet d’adaptation et d’atténuation et je penses que cela nous a amené à avoir déjà sur papier 10 projets rédigés par ces jeunes qui seront peaufiner avec nos experts et qui seront également soumis à d’autres opportunités d’appel à projet. Nous espérons également qu’à la suite de cette formation que ces jeunes ont suivi, qu’ils arrivent de façon individuelle à élaborer des projets, qu’il arrivent à postuler aux appels à projets de nos partenaires, qu’ils puissent mobiliser assez de fond pour réaliser des activités sur le terrain pour accompagner leur communautés et Communes dans la mise en œuvre des politiques et programmes de développement du pays” précise le directeur exécutif de jeunes vert Togo.

 

Les participants sont répartis aguerris car ils ont été informé sur des sujets qui permettent de développer leur ambition de lutter contre le changement climatique.

“J’ai été plus informé sur le changement climatique. J’ai compris les enjeux et les opportunités des thématiques aux climats et énergies dans la mise en œuvre des CDN. J’ai aussi acquis des compétences dans la rédaction des projets d’adaptation et d’atténuation aux changements climatiques. Ce qui a été le plus fascinant, c’est qu’on a été en contact avec des expériences d’innovation des jeunes qui ont proposé des solutions efficaces dans la lutte contre le changement climatique et je crois que je pars avec beaucoup d’acquis et dès que je rentre dans ma communauté je vais plus informer ma communauté mais aussi m’approcher à ma Commune afin de les aider à la rédaction des projets et participer au développement de cette commune” lancé une participante.

 

Au cours de cette semaine de Cojecc, des formations notamment portées sur l’élaboration de projet d’appui d’adaptation et d’atténuation, des panels animés par des experts et une formation sur comment vendre en ligne ont été développé.

Selon la chargée à l’organisation de cette conférence, Oureya Raïsa, “Les recommandations issues de cette conférence vont dans le secteur de l’énergie et le plus souvent c’est de dire aux gouvernants de réviser vraiment les énergies fossiles au Togo et en Afrique, de mettre des méthodes à l’endroit des communautés pour pouvoir être plus résilientes face aux catastrophes dues aux changements climatiques. C’est un bilan très positif à cause des retours positifs des participants par rapport aux contenus et sur la rédaction de projet, parce que nombreux sont ces jeunes qui ont des projets mais qui ne savent pas rédiger ces projets donc cette formation leur donne la base nécessaire. L’idée la méthodologie qu’il faut pour pouvoir rédiger son projet de façon cordonnées et logique”.

Il faut préciser que la 7eme édition de la conférence des jeunes pour le changement climatique (Cojecc), s’est tenue en trois étapes, une première à kara  du 12 au 15 octobre et une seconde étape du 19 au 22 octobre à Lomé et la troisième étape sera en novembre du 26 au 27 novembre 2021.

 

commentaires
Loading...