La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’AJED prime l’excellence scolaire dans le Zio et dans le Bas-Mono

71

Plus de 112 meilleures élèves des établissements scolaires de la préfecture de Zio et du Bas-Mono ont été primé ce 14 et 19 octobre à travers une opération de distribution de kits scolaires par l’Association  des Jeunes pour l’Eveil au Développement (AJED). Axé sur le thème «Encourageons  l’excellence en milieu scolaire», ce geste humanitaire vise à inciter la jeunesse à la culture de l’excellence et á encourager financièrement les jeunes filles dans leur parcours.

 

Ils sont au total neuf (9) établissements scolaires à bénéficier de ce geste de cœur de l’association AJED, engagée dans la quête du bien-être des populations. Ces établissements bénéficiaires sont les lycées de Djemekey, de Mission Tove-Kovié, des CEG de Djemekey, de Kovié et le complexe scolaire Divine Grâce. Essentiellement composé  de kits scolaires, le  don est d’une valeur de plus de deux millions huit cents cinquante mille f CFA (2 850 000 f CFA). On y retrouve du matériel didactique tel que des écritoires, règles, ensembles géométriques, gommes, couvertures kaki, crayons sacs, etc. La même opération de don s’est déroulé dans la préfecture Bas-Mono au profit des quatre  Lycées de la localité : les lycées Masseda, d’Afanyagan, d’Afanyagan Agbleta et d’Atitogon. Selon le président de de AJED, M. Yawo Doukpo, plus de 48 kits scolaires complets ont été offerts aux deux meilleurs de chaque classe avec la plus grande moyenne dans cette préfecture. En plus de ce don, l’ONG a saisi l’occasion pour sensibiliser les apprenants sur l’excellence en milieu scolaire et sur ses attentes  envers ces élèves.

Le président de AJED a expliqué que cette activité est la  première campagne de promotion de l’excellence que l’Association organise pour  soutenir le gouvernement dans sa politique d’encourager les meilleurs élèves en milieu scolaire, d’une part.

Il s’agit, d’autre part, d’instaurer une concurrence positive entre les apprenants. « Nous sommes ici pour promouvoir la culture de l’excellence en milieu scolaire et redonner vie à l’éducation togolaise en général. Après les études, pour rentrer dans la vie active,  la plus part du temps, l’excellence est une condition sine qua non pour se faire préférer ; pour cela, la culture de l’excellence doit être un mode de vie et non une circonstance. En considération de cela nous voulons aider nos frères et sœurs élèves à épouser cette philosophie de l’excellence», a-t-il fait savoir. Il a également exhorté les bénéficiaires à développer, dès le bas-âges, cette culture  pour avoir un bel avenir. «Nous avons constaté que la jeunesse n’a plus le goût  pour l’étude, et nous sommes tenus de les amener à prendre au sérieux les études. Étant donné que le bâton n’est plus un moyen de pression, le seul moyen pour les inciter à bien travailler en classe, c’est de récompenser les meilleurs », a fait valoir, M. Doukpo.

 

Il a laissé entendre que les membres de l’association passeront chaque trimestre pour vérifier les résultats de bénéficiaires et recenser de nouveaux dignitaires. La finalité de nos actions est d’atteindre le plus grand taux de réussite dans les établissements parcourus, a déclaré le président.

Dans tous les établissements, les bénéficiaires ont exprimé leurs remerciements á l’AJED ainsi qu’à ses membres pour l’attention et l’humanisme qu’ils leur ont témoignés. Ils ont promis redoubler d’efforts et d’ardeur pour avoir plus de nombre primés l’année prochaine. « Nous sommes très content de recevoir ses outils et nous promettons de bien travailler encore  plus l’année prochaine. Nous demandons à Dieu de les protéger contre tout mal » a lancé Francis Agbedanou, un des représentants des élèves. C’est aussi ce qu’a laissé entendre le Proviseur du lycée Sevexo-Djemekey, M. Essowavana Agoizo, tout en plaidant pour la création d’une cantine scolaire au sein de l’établissement. Créé en 2021, l’association AJED a pour vision d’aider la jeunesse sur tout le plan, notamment scolaire, social, entrepreneurial et professionnel puisque le but n’est pas seulement de former des nouveaux demandeurs d’emploi, a contrario des futurs créateurs d’emploi ; aux dires du président M. Yawo DOUKPO.

 

commentaires
Loading...