L’éducation inclusive au Togo: un exemple à suivre

l’éducation inclusive

Le troisième Forum international sur l’éducation équilibrée et inclusive s’est achevé mercredi dans la capitale djiboutienne.

Trois jours de travaux, destinés à créer un cadre légal contraignant pour amener les Etats à prendre en compte l’éducation de toutes les couches sociales dans leurs différentes politiques nationales, ont réuni d’importantes délégations de haut niveau d’une quarantaine de pays. Les activités ont été ainsi sanctionnées par l’adoption d’une Déclaration Universelle pour une éducation équilibrée et inclusive.

Le Togo qui a pris part au Forum, représenté par le Premier Ministre et le ministre des enseignements primaire et secondaire, a présenté sa politique dans le domaine.

Dans son intervention à la tribune du sommet, Komi Selom Klassou a rappelé les efforts faits par le Togo en matière d’éducation équilibrée et inclusive avec notamment, la gratuité de l’écolage au primaire, les cantines scolaires qui assurent des repas chauds aux enfants et qui progressivement va s’étendre dans toutes les écoles publiques à travers le pays et surtout l’assurance maladie scolaire School Assur qui vient soulager les parents et enseignants. Des initiatives qui ont été saluées par l’ensemble des participants.

Affoh Atcha-Dédji a pour sa part, indiqué que le défi est désormais « d’apprendre de l’expérience des autres pour continuer à améliorer le système éducatif ».

source: republiquetogolaise

Biscone est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*