La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Ghana : décès du panafricaniste Capitaine Kojo Tsikata

211

Des hommages sont partagés sur les médias sociaux pour pleurer et faire l’éloge de feu le capitaine Kojo Tsikata (rtd), ancien chef de la sécurité nationale, décédé samedi 20 novembre, à 85 ans.

 

Kojo Tsikata, qui est le frère de Tsatsu Tsikata, a servi dans l’armée ghanéenne en tant qu’officier supérieur et était l’ancien chef de la sécurité nationale et des affaires étrangères du Conseil national de défense provisoire (PNDC).

 

Le populaire panafricaniste congolais, Kambale Musavul, a annoncé son décès dans un tweet. “L’un des grands fils de l’Afrique, le capitaine Kojo Tsikata, a effectué sa transition ce matin à Accra, au Ghana”, a-t-il déclaré.

 

Alors qu’il servait dans l’armée sous Kwame Kwame Nkrumah, Kojo Tsikata, aujourd’hui décédé, a été envoyé au Congo avec le Major Général Ankrah au sein d’un contingent militaire ghanéen, avec l’ordre du Président ghanéen de protéger le panafricaniste Patrice Lumumba, qui était alors Premier Ministre de la République du Congo.Cependant, il a ensuite été arrêté, détenu et condamné à mort en tant que suspect d’un complot d’assassinat contre Nkrumah.

 

En 1982, J.J. Rawlings l’a nommé responsable de la sécurité nationale sous son régime militaire, un poste qui l’a entraîné dans l’une des histoires politiques les plus controversées de l’histoire du Ghana. Un juge de la Cour suprême à la retraite a impliqué le capitaine Tsikata dans le tristement célèbre enlèvement et meurtre de trois juges de la Haute Cour et d’un officier de l’armée à la retraite, le 30 juin 1983, sous le régime du PNDC, mais il n’a jamais été jugé.

 

Cependant, lors de l’audience de la Commission de réconciliation nationale (NRC), Kojo Tsikata a nié être impliqué dans ce meurtre. Toujours selon le procureur général du Ghana, avant l’exécution du témoin unique, celui-ci a retiré ses accusations contre le capitaine Tsikata, d’où l’insuffisance de preuves pour le poursuivre.

commentaires
Loading...