La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Inquiétudes des parents après la diffusion des vidéos pornographiques des élèves au Togo

4 150

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des vidéos lomotif, des garçons qui touchent les seins et fesses des filles, des filles qui touchent les pénis des garçons, les pénis des garçons transformés en pipes dans la bouche des écolières, billets de 10000FCFA, des vidéos pornographiques, des téléphones hauts de gammes etc. Voilà ce qui décrit une partie des élèves au Togo et dont étalage est largement fait sur les réseaux sociaux, ces derniers mois.

Comment pourrait-on imaginer de tels actes dans des écoles ? C’est scandaleux et en même temps, ceci plonge les parents d’élèves dans des spéculations sur l’éducation fournie, ainsi que le devenir de ces jeunes.

“Je n’arrive pas à comprendre comment les élèves peuvent se ‘tailler des pipes’ à l’école. J’ai peur de la vie scolaire d’aujourd’hui pour les enfants qui sont sérieux dans leurs études et qui probablement pourraient être influencés par ces pratiques.” : nous laisse entendre un parent d’élève dans le quartier d’Agbalepedo.

Des spéculations à n’en point finir

Qu’est-ce qui pourrait être à l’origine de ces actes? Le manque d’encadrement ? Le besoin d’argent ? Le besoin de liberté, car trop coincés à la maison ? Autant d’interrogations auxquelles les parents d’élèves n’arrivent pas à trouver réponses.

“Depuis que j’ai vu les vidéos, j’essaie d’imaginer ce qui peut pousser un jeune écolier à cette pratique. Je pense que l’utilisation des smartphones est la plus grande cause. Aujourd’hui les smartphones sont utiles pour les études mais, d’autres élèves s’en servent pour des futilités. Des sensibilisations et des surveillances strictes doivent être faites par nous, les parents d’élèves afin d’éviter ces pratiques obscènes et dégoûtantes”: affirme une maman.

Inconscience et dépravation, le cocktail détonnant

Rappelons que plus tôt cette année, le 14 février, une scène similaire a suscité du tollé. En fait, un jeune homme avait fait la surprise à sa petite amie dans son école avec une bande d’orchestre organisée, avec des cadeaux, et des billets d’argent, créant un véritable buzz sur la toile.

Entre temps, ce sont les filles universitaires qui, dans une vidéo laissaient entendre :”on va ba**er les maris des gens.” Aujourd’hui, ce sont les élèves dans plusieurs établissements qui font la pipe et des twerk. Que devient la jeunesse togolaise ?

Les jeunes pour qui peut-être les parents se battent comme des beaux diables pour subvenir à leurs besoins. Les mesures sérieuses doivent être prises pour limiter ces dégâts.

Le monde scolaire, de nos jours est devenu un monde de quête de diplômes, choses bonnes, mais pétris d’épines et de pièges dans lesquels les élèves imprudents se font avaler.

Seule la prudence doit être de mise !

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

commentaires
Loading...