La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les femmes paieraient le prix fort des retombées économiques de la Covid-19

newworld
238

À la question de savoir si les conséquences économiques et sociales du Coronavirus frappent-elles plus les femmes que les hommes, l’économiste Lucie Kodjo, résidant à Washington, répond par l’affirmative.

À l’en croire, « la majorité des femmes africaines sont sur le marché du travail informel. Elles perdent leur emploi et on leur demande de rester en sécurité à la maison. Donc définitivement, je peux dire que l’impact de la Covid-19 a le visage des femmes en particulier sur notre continent. En raison de la situation, elles sont plus touchées de manière disproportionnée que les hommes ».

Si cette pensée peut s’avérer réelle et vérifiée dans certains pays du continent africain, au Togo, aucune étude n’est réalisée en ce sens.

Donnant son point de vue par rapport à la problématique aux confrères de Republicoftogo, le ministère de la promotion de la femme reste évasif.
« Des constats indiquent que les conséquences seront préjudiciables en matière d’autonomisation économique des femmes », a-t-il laissé entendre.

À en croire Republicoftogo, « les entreprises appartenant à des femmes sont particulièrement vulnérables aux chocs, car elles relèvent de manière disproportionnelle du secteur informel et elles opèrent dans des secteurs moins rentables ».

Depuis l’avènement de la Covid-19, le secteur informel connait un chamboulement avec une baisse systématique des revenus de la population.

Laisser un commentaire