La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

« Les travaux sont énormément freinés mais nous faisons avec » a expliqué le PDG d’Ebomaf à la cheffe du gouvernement

74

Les travaux de réhabilitation et de renforcement de la route nationale Lomé-Kpalimé (RN5) affichent un taux d’avancement physique de 15%, pour un délai consommé de 14,5%.

C’est ce qu’ont annoncé les responsables de l’entreprise Ebomaf en charge des travaux, à la faveur d’une tournée de constat effectuée par le Premier Ministre et relayé par le site d’information republiquetogolaise.

La cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé a visité sur la Nationale 34 plusieurs chantiers de cette route longue de 120km. Objectif pour elle de constater l’évolution des travaux, d’échanger avec les parties prenantes et rassurer les populations.

« Les travaux sont énormément freinés mais nous faisons avec », a expliqué le PDG d’Ebomaf, Mahamadou Bonkoungou, qui s’implique personnellement sur le terrain « pour faire garantir la qualité des ouvrages ».

Les travaux, prévus pour durer 36 mois au total, « pourraient se terminer avant le délai », au vu « du travail effectué et de la capacité technique mobilisée », a affirmé la Cheffe du gouvernement entourée de plusieurs officiels.

Le site informe qu’au total 3000 jeunes Togolais sont employés sur ce chantier qui comprend également des travaux d’aménagement de bassins de rétention d’eau, de voiries et de réseaux divers.

commentaires
Loading...