La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Les Universités Sociales du Togo forment les collectivités locales sur comment rédiger un bon rapport d’activité

Un atelier de formation a été initié à l’endroit des collectivités locales notamment les Comités de Développement de Quartier (CDQ) du Grand Lomé ce samedi 15 avril 2023 par les Universités Sociales du Togo, initiateur de l’application « NA MANYA » sur le thème  » Bien rédiger son rapport d’activités en tant que collectivités locales ».


Cet atelier de formation a pour but d’aider la jeunesse et les collectivités locales à produire de bon rapports d’activités, gage d’un développement intégral et aussi de combler le déficit auprès des CDQ qui font plusieurs activités mais n’arrivent pas à les soutenir de documents appropriés. Les CDQ ont donc été conviés à ce renforcement de capacité en vue d’être plus efficace dans l’exercice de leurs fonctions.

Grâce à cette formation, les Universités Sociales du Togo veulent doter la jeunesse de connaissances qui pourraient les aider à mieux s’impliquer afin de mobiliser les ressources nécessaires pour le développement de leurs communautés. Ce renforcement de capacité a permis aux participants d’en savoir davantage sur la production d’un bon rapport après une activité.

Les participants ont surtout été outillés sur les différents éléments qu’il faut analyser, les éléments qu’il ne faut pas écarter et comment organiser leur document afin de répondre à un objectif précis. La formation a aussi permis aux participants de faire des partage de connaissances et d’expériences. Des outils et astuces de travail ont été donnés aux participants dans le but de faciliter leur travail et de susciter de l’intérêt auprès des lecteurs.

« C’est une bonne formation dans le sens où cela donne de nouveaux éléments sur comment rédiger un rapport. A voir l’introduction, le décor je pense que le sujet nous réserve beaucoup de surprises. Le formateur a dit quelque chose que la majorité ne fait pas, le travail préparatoire. Il est bien vrai que lors de la rédaction, on a certes l’image de celui à qui on est entrain de rédiger le rapport et ce qu’on va rédiger pour que la personne soit intéressée mais la plupart du temps, nos intérêts on le met en arrière plan. Mais déjà avec ce qu’on a eu à faire on peut dire que nous sommes en train de gagner en connaissance. Moi particulièrement je viens de découvrir de nouvelles choses. C’est assez intéressant pour moi et je pense que je vais apprendre beaucoup de choses » a fait savoir Modzinou Komlan Stanislas de la commune du Golfe 5.


Et pour Viglo Mensah, président CDQ Gakli djidjolé, « nous suivons cette formation aujourd’hui pour acquérir des connaissances et approfondir notre connaissance sur la rédaction du rapport » a t-il laissé entendre.

Il a par ailleurs noté que cette initiative est à saluer car elle permettra à ceux qui vont « nous suivre de bénéficier de nos expériences et donc nous sommes obligés de laisser des documents fiables et toutes les activités que nous aurons à mener dans notre mandat, nous devons les consigner dans un rapport bien écrit, bien rédigé pour que quand ils viendront qu’ils n’ont pas de problème pour suivre nos pas ».

Lancé depuis 2009, la décentralisation poursuit son bonhomme de chemin, aujourd’hui le gouvernement et les organisations de la société civile mobilisent leurs efforts pour doter les communes d’outils adéquats pour leur renforcement et leur développement. Pour certains acteurs, c’est grâce à des formations initiées par l’ANADEB ou d’autres structures de la place comme NA MANYA qu’ils arrivent à s’en sortir.

 

 » NA MANYA est une application qui a pour but de renforcer la visibilité des communes en publiant leur actualité et toutes informations utiles. Le site a aussi pour but d’augmenter la visibilité de l’assemblée nationale en mettant en avant leur activité, notamment le nom des députés, leur circonscription, leur commission parlementaire et bien d’autres choses. On a également sur ce site la publication du conseil des ministres, la publication des agendas citoyens, leur activités, actualités citoyennes. Aussi en dehors du côté numérique, NA MANYA contribue en apportant un appui au niveau des communautés à travers des renforcement de capacités au niveau des communes, des CDQ et c’est dans ce cadre que se tient cette formation qui voit la participation de 7 CDQ » a expliqué Simplice S. GAOU, Chargé projet Citoyenneté Digitale aux UST.

NA MANYA, c’est une application conçue par les Universités Sociales du Togo. C’est une application qui a pour but de renforcer la visibilité des communes et de renforcer ou encore d’accompagner le processus de décentralisation. L’application est disponible sur Playstore et en version web www.namanya.org.

Il faut dire que cette formation a vu la présence du représentant du Golfe 4 et des représentants du Golfe 5.

commentaires
Loading...