La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

L’hôtel Élite victime d’un attentat à la voiture piégée

267

Hier dimanche l’hôtel Élite, connu pour être le coin fétiche des responsables politiques de Mogadiscio (Somalie) a été victime d’une attaque meurtrière revendiquée par les shebabs somaliens.

Le bilan officiel de la soirée hier, faisait état de onze morts dont dix civils et un policier sans compter les assaillants.

L’attaque a été menée par cinq djihadistes en début de soirée, a indiqué à l’AFP Ismael Mukhtaar Omar, un porte-parole du ministère de l’Information relayé par la RFI.
« Dix personnes sont mortes, ainsi que cinq assaillants et un policier des forces spéciales somaliennes », a-t-il précisé.

Il y a eu l’explosion d’une voiture piégée ciblant l’hôtel Elite sur la plage du Lido » et « il y a des coups de feu importants à l’intérieur de l’hôtel », a déclaré à l’AFP Adan Ibrahim, officier de police dans la zone.

Selon un témoin cité par l’AFP, « l’explosion a été très forte et j’ai vu de la fumée dans la zone, c’est le chaos et les gens fuient les bâtiments alentours ».

Les shebabs ont revendiqué l’attaque dans un communiqué à SITE, groupe de surveillance des sites islamistes, affirmant que leurs « martyrs » avaient « pris le contrôle de l’hôtel » et qu’ils avaient infligé « de lourdes pertes » aux personnes qui y étaient présentes.

Parmi les morts figure un haut fonctionnaire du ministère de l’information, Abdirasak Abdi.
Chassés de la capitale somalienne en 2011, les shebabs ont gardé rancune et reviennent régulièrement pour frapper fort. Leurs cibles de prédilection, les hôtels. Ils en ont attaqué trois en 2019 entre Mogadiscio et Nairobi. Selon eux, ils ont dans le viseur les personnalités gouvernementales qui y logent.

commentaires
Loading...