La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Sanglante fusillade dans une prison somalienne, bilan 19 morts

184

Ce lundi 10 août à la prison centrale de Mogadiscio, le scénario était digne de celui d’un de ces films américains où les détenus se révoltent, attaquent les gardiens, prennent leurs armes causant ainsi une multitude de morts et de blessés.

19 personnes ont été tuées dont 15 détenus, apparemment des shebabs et 4 gardes après “qu’un prisonier ait attrapé l’arme d’un garde et que d’autres détenus se soient ensuite rués sur l’armurerie selon les propos du commandant de la prison sur la RFI.

Toujours selon la RFI, certaines sources affirment que des explosions de grenade ont retenti aux environs de la prison. Un détail qui viendrait soutenir une autre théorie selon laquelle, ces armes auraient été préalablement introduites dans l’enceinte de la prison.

Cette théorie trouverait son fondement dans le constat qui a été fait et selon lequel, les prisonnniers somaliens n’ont aucune difficulté à obtenir du matériel de contrebande. Si tel est le cas, les armes auraient très bien pu passer par là également.

Quoi qu’il en soit, cette brèche qui semble s’être ouverte à la prison centrale de Mogadiscio a coûté la vie à près d’une vingtaine de personnes. Les opposants y voient tout simplement une incapacité du président Farmajo, de garantir la sécurité du peuple somalien.

Vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...