La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

« Ma tâche sera comme par le passé d’être aux côtés des plus faibles de notre communauté » : Jean Philippe MAIZOUÉ

41

Jean Philippe MAIZOUÉ se représente au poste de conseiller des français de l’étranger pour le compte du Togo et du Ghana.

Au cours de son ancien mandat, le quadragénaire a tissé des partenariats fructueux en faveur des Français résidants au Togo et des Togolais. Dans une interview accordée au site lomebougeinfo.com il dresse le bilan de son mandat et évoque les projets qu’ils comptent mettre en place s’il est réélu.

Les points saillants de son mandat 

Durant son mandat, Jean Philippe MAIZOUÉ s’est réellement investi pour sa communauté et pour son pays d’accueil. Au total, il a examiné environ 800 dossiers de bourses ou d’aides sociales.

Au-delà de ça, il a contribué à la résolution de plusieurs problèmes et à la subvention de certains projets. 

Sans compter les aides ponctuelles que MAIZOUÉ a accordé à des Français en détresse, Il a permis l’exfiltration d’un Français et de sa fille menacés au Togo ainsi que l’exfiltration de cinq (5) jeunes filles séquestrées dans une ONG « bidon ». Il a apporté une solution au problème entre les professeurs résidents et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

D’autre part, grâce aux bonnes relations qu’il entretient avec les parlementaires Français de l’étranger, MAIZOUÉ a obtenu 3 subventions. Une subvention pour le primaire et la maternelle du lycée Français de Lomé (LFL). Une autre pour financer des visites médicales pour 300 Togolais de quartiers défavorisés. Et une dernière pour l’étalement de la dette immobilière du Lycée Français.

Enfin, il a permis la signature d’une convention faisant du LFL, un établissement permettant d’avoir des stages, une inspection pédagogique et des professeurs expatriés à Lomé.

« Je suis très heureux de m’être investi et je suis prêt à continuer si vous le souhaitez », a affirmé MAIZOUÉ. 

L’ambition de poursuivre son engagement

Pour le mandat à venir Jean Philippe MAIZOUÉ compte rester dans la même dynamique. « Je poursuivrai mon action auprès de nos compatriotes pour les bourses scolaires et les aides sociales. Je bénéficie d’un large réseau d’élus qui sera utile », a-t-il expliqué.  

« Ma tâche sera comme par le passé d’être aux côtés des plus faibles de notre communauté pour les aider dans les relations avec le consulat et l’ambassade », a-t-il ajouté. 

commentaires
Loading...