La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Osinachi est décédée des suites d’une masse de sang à la poitrine après de violents coups reçus de son mari

368

Bien qu’aujourd’hui il existe plusieurs organismes prêtes à venir en aide aux femmes battues par leur mari et toute une panoplie de lois destinées à les protéger, les violences domestiques sont toujours d’actualité. La chantre nigériane Osinachi, victime de violences sur sa personne depuis bien des années, vient récemment de succomber suite à des coups et blessures qui lui ont été causé par son mari.

Elle s’est toujours fait maltraiter par son époux et a de nombreuses fois encaissé de violents coups que ce dernier lui donnait.

La sœur aînée de la chantre décédée, Mme Favour Made, accuse l’époux d’être le responsable de la mort de sa jeune sœur Osinachi Nwachukwu.

La police a donc arrêté Peter Nwachukwu, le mari présumé meurtrier de la chanteuse de Gospel.

Selon les premières informations véhiculant sa mort, la jeune femme de 42 ans serait morte des suites d’un cancer à la gorge. Des informations que sa famille a démenti en soutenant qu’elle avait été victime de violences conjugales.

« Elle n’est pas morte d’un cancer. Le mari, M. Peter Nwachukwu, l’a frappée à la poitrine avec sa jambe. Pendant tout ce temps, il l’a battue, mais ma sœur nous cache tout ce qu’elle a vécu. Avant cela, nous lui avons dit de sortir du mariage, nous lui avons dit qu’ils ne divorcent pas et que c’est juste une séparation. Mais elle pensait que Dieu était contre le divorce », a déclaré Mme Favour.

À en croire les quelques personnes à qui elle s’était confiée quelques temps avant son décès, elle avait été gravement battu et conduit d’urgence à l’hôpital où elle avait passé 5 jours sous assistance respiratoire avant de succomber. Ces personnes rajoutent que son mari l’attachait et ordonnait à ses enfants de lui donner des coups de bâtons.

Osinachi Nwachukwu faisait partie des chanteurs de gospel les plus populaires du Nigeria. Sa voix était décrite comme “angélique”, surtout avec l’apparition du tube Ekwueme. Elle laisse derrière elle, quatre enfants.

commentaires
Loading...