Une équipe de la Croix-Rouge togolaise en formation sur les méthodes de prévention et de riposte contre le choléra à Adetikopé

Date:

À Adetikopé, l’équipe de la Croix-Rouge togolaise en formation a initié un exercice de simulation pour permettre d’appréhender et d’appliquer les actions apprises lors de cette formation sur l’épidémie de choléra. L’épidémie de choléra ravage les populations et il faut des moyens idoines pour sauver ces populations en cas de besoin. C’est dans cette logique qu’une simulation a été initiée.

Plusieurs cas de diarrhée et de vomissements ont été détectés dans la ville, causant une panique générale au sein de la population. L’équipe de la Croix-Rouge togolaise est à pied d’œuvre pour sauver cette population de la pandémie. Sur place, les différents cas ont été pris en charge par l’équipe de la Croix-Rouge dépêchée sur les lieux.

Afi Abalo, 34 ans, souffre de diarrhée chronique depuis trois jours. Elle se sent faible et a une forte fièvre. Consultée, elle a besoin d’une évacuation d’urgence. En attendant, elle doit prendre des sels de réhydratation orale (SRO de zinc) pour se rétablir. Jean Dosso, 70 ans, présente les mêmes symptômes. Il a perdu beaucoup de poids et a également besoin d’une évacuation. Avant celle-ci, il a reçu des sels de réhydratation orale pour reprendre des forces.

De plus, Lomegan Afiwa, une femme enceinte de 6 mois, et son enfant Akakpo, âgé de 3 ans, souffrent de la même maladie. Ils ont une diarrhée chronique depuis 5 jours après avoir bu l’eau de la rivière du village. Incapables de dormir, ils ont été pris en charge par les agents de la Croix-Rouge. Après un diagnostic, une solution de SRO leur a été administrée avant d’être envoyés dans un centre de santé pour des soins appropriés.

Après chaque intervention, les lieux et les agents de secours sont désinfectés pour éviter les contaminations.

Cette scène n’est pas réelle. C’est une simulation réalisée par une équipe de la Croix-Rouge togolaise (CRT) ce vendredi 28 juin 2024 à  Adetikopé, à l’occasion de la formation des formateurs lancée depuis le mardi 25 juin 2024. 

Cette formation vise à outiller les acteurs de la Croix-Rouge togolaise afin qu’ils puissent former les volontaires de la Croix-Rouge dans les 5 régions du pays. Elle est axée sur la gestion des cas de choléra et la vaccination contre cette maladie, dans le but de protéger les populations et d’être prêts en cas d’urgence.

L’opération de simulation s’est déroulée sous la supervision de Monica Rodriguez Garcia, consultante en choléra à la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que d’une équipe du ministère de la Santé.

Cette formation, destinée aux formateurs, leur permettra de multiplier les formations dans les 5 régions du pays pour tous les volontaires des communautés concernées. L’objectif est de permettre aux communautés de lutter efficacement contre le choléra et de mettre à leur disposition les outils de réhydratation orale nécessaires pour répondre efficacement aux épidémies de diarrhée, de choléra et à d’autres situations similaires.

« C’est une formation pour préparer les communautés à lutter contre le choléra », a expliqué Monica Rodriguez Garcia. « Elle vise à préparer les volontaires communautaires à identifier les signes et symptômes du choléra, à évaluer le niveau de déshydratation des patients et à préparer des solutions de réhydratation orale au niveau communautaire. Cela permettra de sauver des vies. »

Cette formation de deux jours a permis aux participants d’acquérir les connaissances nécessaires pour sauver des vies en cas de déclaration de cas de choléra et d’installer des points de réhydratation orale pour traiter un grand nombre de personnes. La simulation du quatrième jour a permis de mettre en pratique les enseignements théoriques, assurant ainsi que les participants soient prêts à former les volontaires sur le terrain.

M. Tante Ouyi, ingénieur épidémiologiste en santé publique et responsable du plan focal choléra au ministère de la santé au Togo, se félicite de cette opération qui renforce les capacités des volontaires à détecter rapidement les cas de choléra et à les traiter efficacement.

« Le choléra est une maladie très grave qui tue rapidement en provoquant une déshydratation sévère », a-t-il souligné. « La réaction primaire recommandée est de donner de l’eau contenant des sels minéraux. »

« La simulation vise à s’assurer que les formateurs transmettent fidèlement les informations », a-t-il ajouté. « Avec cette simulation, nous avons constaté leur capacité à agir, tout en corrigeant certains manquements. Ils sont maintenant prêts à répliquer ces enseignements dans les communautés. »

Dr Nsoukpoe Toulassi Koffi, chef du département santé à la Croix-Rouge togolaise, a expliqué que « cette formation vise à doter les acteurs des compétences nécessaires pour organiser rapidement des postes de prise en charge des cas légers de choléra au niveau communautaire, leur fournir des premières assistances avec des solutions de réhydratation orale et évaluer les cas nécessitant une référence vers des centres de soins appropriés. »

En cas d’épidémie de choléra, la Croix-Rouge togolaise pourra désormais répondre plus efficacement grâce à cette formation, renforçant ainsi les capacités des communautés à lutter contre cette maladie.

Le ministère de la Santé, qui est le point stratégique du gouvernement dans la lutte contre toutes les maladies, continue de s’armer pour sauver les populations face aux problèmes de choléra, qui reste une priorité. Les efforts consentis avec des partenaires se poursuivent, mais le problème persiste, nécessitant l’implication de tous les acteurs pour sauver des vies.

En cette saison des pluies, la population est invitée à respecter les mesures d’hygiène, à laver régulièrement les mains, à traiter l’eau en la faisant bouillir ou en ajoutant du chlore avant consommation. En cas de diarrhée répétitive, il est recommandé de consulter rapidement un centre de santé pour un traitement gratuit.

Biscone ADZOYI
Biscone ADZOYIhttp://elitedafrique.com
Biscone Adzoyi est journaliste rédacteur à Elite d'Afrique depuis 2017. Il s’intéresse particulièrement aux questions environnementales et de développement durable
Loading...

Partager l'article :

Souscrire

Populaire

Plus d'informations
Similaire

L’Hôtel Sarakawa accueille le 27 juillet 2 la 20e édition du Gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Togo

Cet événement, organisé par le cabinet Eco Finances Entreprises,...

A 93 ans, l’artiste Dada Akuyo, non-voyante, sort son premier album « Kekeli »

Dada Akuyo, figure emblématique de la chanson togolaise, dévoilera...

Patricia Scotland chez Faure Gnassingbé à Kara

En visite de travail au Togo, Patricia Scotland, Secrétaire...

Mme Patricia Scotland, SG du Commonwealth reçu par le président de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Sevon-Tépé Kodjo Adédzé, a...