La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Faure Gnassingbé réhabilite le CMS de Mission Tové

161

Son excelence Faure Gnassingbé en collaboration avec l’Agence nationale d’appui au développement à la base ( ANADEB) ont réhabilite le centre médico-social (CMS) de mission tové. Une localité situé dans la préfecture de Zio

Selon les informations, avec un peu plus de 123 millions de francs CFA sortis de sa poche, le chef de l’Etat a financé la réhabilitation de ce centre de santé. Aujourd’hui, ce CMS intègre un bloc d’USP moderne, un bloc de latrine moderne, un forage photovoltaïque, un bloc de pharmacie, de logement et de médecine et de maternité.

Désormais, il a la capacité de couvrir une population de 18.420 habitants et de répondre à plusieurs offres de services de santé. 747 enfants de bas âge peuvent se faire vacciner chaque mois. Depuis la réhabilitation, 10 femmes y accouchent désormais mensuellement. Le nouveau CMS prendra en charge le palu, les infections parasitaires et toutes les autres infections. Sa position géographique permet de considérer que plus de 65% de la population vivent à proximité (moins de 5 km).

Le nouveau CMS a donné lieu à une cérémonie d’inauguration populaire lundi après-midi. Elle a été présidée par le ministre en charge du commerce, Kodjo Adedze, natif du milieu. Il avait à ses côtés la Directrice générale de l’ANADEB, Mazalo Katanga.

Prenant la parole, le porte-parole du chef traditionnel de Mission Tové a rassuré : « le coq ne remercie pas le dépotoir parce qu’il y revient toujours ». Juste pour dire qu’entre eux et le financier, c’est une question de vie.

Pour plusieurs femmes qui ont visité le CMS à la suite de la cérémonie, c’est une grande joie de se coucher sur les nouveaux lits. Certaines d’entre elles ont même dit qu’elles ont envie de tomber enceintes et de venir y accoucher.

« Les travaux réalisés dans le cadre du Programme de soutien aux microprojets d’infrastructures communautaires (PSMICO) permettront d’accroître la capacité d’accueil du dispositif sanitaire, améliorer la qualité de soins en matière de santé de la reproduction, de réduire la mortalité néonatale, faciliter l’accès de la population à des meilleures interventions sanitaires dans des délais courts, en améliorant la proximité et d’accroître la diversité des soins », a déclaré Mme Katanga.

Il s’agit aussi, a-t-elle ajouté, d’améliorer la qualité des soins en équipant le centre en matériels médicaux adaptés, en quantité et en qualité, consommables, eau potable et de réduire la mortalité liée aux difficultés d’accès aux soins adaptés.

Selon le ministre, ce nouvel investissement s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement d’assurer à chaque communauté, un accès aux services sociaux de base, et à un développement inclusif qui s’ouvre à tous sans exception, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’alimentation, de l’accès à l’eau potable et à l’hygiène, des activités génératrices de revenus, ou l’accès aux services financiers ou du désenclavement des localités.

« Notre seule prière est que Dieu nous accompagne dans ces efforts pour que, avec votre implication effective, Mission Tové puisse également répondre comme souhaité aux besoins en soins de santé de toute la communauté, et que les cas d’affections graves nécessitant des interventions complexes et urgentes puissent être efficacement traités sur place », a-t-il déclaré à l’endroit des nombreux filles et fils qui ont fait le déplacement de la cérémonie d’inauguration.

Pour information, le Programme de soutien aux microprojets d’infrastructures communautaires (PSMICO) vise à accompagner le processus de mise en place et de gestion des infrastructures socio collectives des communautés à la base, dans la perspective d’assurer l’accès de tous au minimum vital commun.

source : global actu

commentaires
Loading...