La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Excellente coopération entre le Togo et l’Egypte

271

La République Arabe d’Égypte, depuis quelques années occupe une place de choix parmi les partenaires au développement du Togo. Ceci à travers divers projets que pilotent ses différents ambassadeurs affectés au Togo. Dr Hussein Hossam en poste  depuis février 2019, nourrit des ambitions d’apporter sa pierre à l’édifice en optant pour la réalisation des projets de son pays en faveur du Togo.

Les projets de l’Égypte en faveur du Togo se remarquent dans divers domaines. Il s’agit entre autres de l’économie, de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et de la religion.

S’agissant de l’agriculture, il se traduit par la mise en place d’une ferme agricole au Togo. Dénommée ferme agricole Abachang, elle se situe dans la région centrale. Elle fonctionne sous la direction de deux experts égyptiens.

Cette ferme agricole occupe un espace de 60 hectares et est dotée d’équipements modernes.  L’espace déjà aménagé, la ferme débutera ses activités dans les prochains jours. Dans les années à venir les activités telles que l’élevage et l’halieutique seront ajoutées avec l’élargissement de l’espace.

Sur le plan de l’éducation, l’Égypte donne la possibilité aux togolais d’aller étudier au pays des Pharaons. Déjà, l’Égypte a offert 12 bourses d’études universitaires pour des étudiants togolais. Également dans le but de renforcer le système éducatif togolais, 6 enseignants d’Alazhar sont en poste au Togo pour enseigner la langue arabe et les sciences théologiques.

Sur le plan religieux, un projet de construction au Togo d’une église copte est en cours. Dans ce projet, on note également la construction d’un centre médical qui sera rattaché à l’église. Il organisera régulièrement des campagnes foraines de prise en charge à travers le pays pour venir en aide aux familles vulnérables. 

L’Égypte, par l’intermédiaire de l’Agence Égyptienne de Partenariat pour le Développement offre également des stages  de formation aux togolais dans divers domaines en l’occurrence la médecine, la santé publique, l’agriculture, la sécurité, la diplomatie et les médias. Ces stages sont financés par l’État égyptien. Depuis 2014, environ 500 Togolais ont déjà bénéficié de ces stages. 

Pour la réalisation et la pérennisation de ces différents projets, le diplomate égyptien Dr Hussein rassure qu’il y veillera personnellement car c’est la raison de sa présence au Togo.

“J’ai une mission très diverse. Je dois continuer à développer les axes que mes prédécesseurs ont suivis et en même temps lancer de nouveaux domaines de coopération tels que les relations économiques, parlementaires, culturelles et postales”, a-t-il fait savoir.

Pour rappel, dans le cadre de cette coopération, deux togolais sont actuellement en formation en Égypte.

Source : Gapola

commentaires
Loading...