La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La chasse aux porcs est lancée à Assahoun

423

Déclenché depuis le 18 avril et confirmé plus tard par le centre vétérinaire de Lomé,le virus de la Peste Porcine Africaine (PPA) a déjà supprimé 44 bêtes dans le canton d’Assahoun (préfecture de l’Avé).

Par conséquent, le ministre en charge de l’Agriculture et de la production Animale et Halieutique a dans un communiqué signé le 8 mai 2020 saisi le taureau par les cornes. Les bêtes des bétails infectés et tous les produits dérivés du porc seront “abbatus” et détruits” afin d’observer un vide sanitaire de “six mois” dans la zone.

Néanmoins, ces éleveurs ne seront pas laissés pour compte. Le ministre Bataka assure donc que des indemnités seront versés aux éleveurs malchanceux selon la grille des indemnisations en vigueur au Togo.

Le ministre précise que toute reprise des activités d’élevages ne se fera que sur ordre du ministère et après la mise en place des porcs sentinelles.

Ces mesures ont été adoptées pour assez rapidement limiter cette épidémie naissante dans le monde animalier togolais. Parallèlement dans le monde humain du Togo, la pandémie du Covid 19 tire les autorités togolaises par le poll du nez avec 20 nouvelles contaminations en 24 heures portant ainsi les statistiques à 173 cas confirmés. ,19 de ces nouveaux cas proviendraient de la prison civile de Lomé.

commentaires
Loading...