La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le diabète, une bombe à retardement

167

« Le diabète comme l’hypertension artérielle sont des facteurs aggravants de risques cardio-vasculaires. C’est la raison pour laquelle le dépistage est absolument nécessaire’, a rappelé Dr Balaka Abagbo, diabétologue à Lomé à nos confrères de republicoftogo.

Au Togo, ils sont nombreux ces personnes qui souffrent de cette maladie. On note près de 150.000 Togolais qui souffre de diabète. Des chiffres sans doute sous-estimés car le dépistage n’est pas développé.

Le diabète est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais qui se contrôle. Il est caractérisé par une glycémie, c’est-à-dire un taux de sucre dans le sang, au-dessus des valeurs normales.

Habituellement, la glycémie est maintenue dans les valeurs normales grâce, entre autres, à l’insuline. L’insuline est une hormone produite par le pancréas. Elle agit comme une clé en permettant au sucre présent dans le sang d’entrer dans les cellules du corps pour qu’il soit utilisé comme source d’énergie.

 En présence de diabète, l’un et/ou l’autre des phénomènes se produisent :

Une résistance du corps à l’action de l’insuline;

Une diminution ou une absence de production d’insuline.

Par conséquent, le sucre ne peut pas entrer dans les cellules et s’accumule dans le sang, entraînant une hyperglycémie, c’est-à-dire une augmentation de la glycémie au-dessus des valeurs normales.

À long terme, l’hyperglycémie peut mener au développement de certaines complications, notamment aux yeux, aux reins, aux nerfs, au cœur et aux vaisseaux sanguins.

Il existe différents types de diabète, soit le prédiabète, le diabète de type 1, de type 2, le diabète de grossesse et d’autres types plus rares.

Le dépistage du diabète consiste en une simple prise de sang au laboratoire, le matin à jeun (il ne faut pas avoir mangé pendant les 8 heures précédentes mais on peut boire un peu d’eau avant le test).

Si le résultat est positif, une 2ème glycémie est faite pour confirmer le diagnostic.

commentaires
Loading...