La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La 10e édition du LOME FIGHT NIGHT internationals: 3 athlètes de Togocom disputent la ceinture WAKO_PRO

Togocom Lomé Fight Night tient sa 10e édition cette année à Lomé. L’événement a lieu ce samedi 18 mars 2023 à partir de 19 heures dans le jardin de l’hôtel ONOMO.

 

Cette 10e édition du Lomé Fight Night a mis ensemble sur le ring, des combattants d’élites de 7 pays africains notamment celui du Togo, du Sénégal, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Nigéria, du Gabon, et du Ghana. Un accent particulier a été mis sur le KickBoxing lors de cette soirée WAKO PRO.

 

Plusieurs surprises ont ponctué cette énième messe des sports de combat avec la mise en jeu des ceinture WAKO PRO. Les athlètes ont tenté de repartir avec l’une des 3 titres WAKO PRO qui sont de la partie.

 

Les ceintures WAKO PRO Afrique, une première au Togo

 

C’est sans doute la première fois que le Togo accueille ces ceintures WAKO PRO. Les organisateurs et partenaires l’ont confirmé. « C’est une première ici au Togo de disputer des ceintures WAKO PRO Afrique. Ce sont des ceintures professionnelles qui permettront justement aux athlètes togolais, s’ils gagnent d’être dans le ranking mondial de la WAKO PRO, ce qui leur permettra plus tard de rencontrer d’autres continents et d’être reconnu comme athlète de haut niveau », indique-t-on.

 

3 athlètes Togocom dans la course

 

Les 3 ceintures WAKO PRO seront disputées par des Togolais en lice pour la compétition. Sur les 7 combats, 4 sont des Super-fight. Les 3 autres sont des ceintures WAKO PRO que des athlètes togolais dont une femme va défendre. Parmi les athlètes, trois (3) représentent Togocom, le leader de la téléphonie mobile.

 

« Aujourd’hui, on est plus là pour soutenir nos athlètes Togocom et dans une autre mesure soutenir la Lomé Fight Night. Au niveau des sports de combat, on a remarqué un engouement autour du concept de Lomé Fight Night. Aussi dans notre nouvelle dynamique de marque Togocom qui est d’avancer pour vous, pour tous on a trouvé des valeurs des sports de combat qui étaient vraiment des valeurs d’abnégation, de détermination qu’on voulait inculquer en interne et faire rejaillir aussi sur la population. Donc on a trouvé intéressant de s’associer à ce sport-là qui partage ces valeurs », a indiqué Lionel Tsoto, Directeur de la Communication chez Togocom.

 

Il faut rappeler que la WAKO entendue World Association of KickBoxing Organizations est la structure ayant créé et promu le Full-contact Karaté en Europe dès 1978. Elle est l’une des plus grosses fédérations de kickboxing reconnu par le Comité international Olympique. Les bénéfices générés au cours de la soirée seront versés à l’association togolaise de Muay Thai pour qu’elle vienne en aide aux enfants en difficultés.

commentaires
Loading...