La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Le braquage de l'aéroport: une mésaventure pour Donasin Hollard

168

  • Le braquage savamment orchestré par le groupe d’individus inconnus et lourdement armés à l’aéroport International de Lomé le dimanche 28 septembre 2014 a donné suite à une mésaventure pour un journaliste,  témoin oculaire de la scène, Donasin Hollard.
  • Dans le communiqué du gouvernement Togolais quelques heures après cette attaque qui a visé certains commerçants qui s’apprêtaient à effectuer leur voyage, le gouvernement a annoncé officiellement le bilan à un mort et trois blessés. Déjà au lendemain de la publication du communiqué officiel, plusieurs voix se lèvent pour dénoncer l’insécurité qui prévalait dans la capitale.    Sur les ondes d’une radio de la place où travaillait le journaliste Donasin Hollard, témoin oculaire de l’attaque, ce dernier a fustigé le communiqué du gouvernement en annonçant qu’à part la mort d’une personne devant l’aéroport, les tirs ont causé la mort de deux autres riverains dans la zone de l’aéroport. “J’étais à  l’aéroport de Lomé Tokoin pour accueillir un ami quand les malfrats ont fait leur apparition pour semer la terreur et emporter l’argent des pauvres commerçants” a t’il laissé entendre avant de poursuivre que “l’attaque selon moi est bien planifié et il revient au gouvernement d’ouvrir une enquête pour situer l’opinion sinon l’on parlerait plutôt d’une complicité”. Contacté au téléphone par notre​ rédaction suite aux​ rumeurs faisant état de menaces du confrère quelques heures après l’émission, Donasin Hollard, déclare “vraies les rumeurs de menace sur sa vie”. Une semaine plus tard, le confrère Donasin Hollard se lance dans une aventure laissant le micro pour mieux se trouver​ en sécurité. Les organisations de presse sont interpellées pour dénoncer ces menaces faites à l’endroit des hommes et femmes de Médias pour la libre expression au Togo.]]>

    commentaires
    Loading...