La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Prestation de serment : Aboudou Assouma tacle Mgr Kpodzro et prévient Agbeyome

1 465

Lors de la cérémonie de prestation de serment du président Faure Gnassingbé ce 03 mai 2020, le président de la Cour constitutionnelle, Aboudou Assouma, ne s’est pas gardé de formuler des mises en garde à Monseigneur Kpodzro et l’autoproclamé président, Agbeyome Kodjo.

Conformément à l’article 64 de la constitution togolaise, le président Faure Gnassingbé a prêté serment devant la Cour constutionnelle. À l’issue de la prestation, le président de la Cour constitutionnelle, Aboudou Assouma, s’est érigé en sentinelle contre les éventuelles tractations de la dynamique Kpodzro et son autoproclamé président, Agbeyome Kodjo.

<< Si d’aventure, par mégarde ou étourderie, quelqu’un s’y oppose, la force doit rester dans la loi dans sa rigueur quel que soit l’âge de son auteur. La loi est égale pour tous. On ne peut pas se réfugier derrière son âge pour défier l’autorité de la loi. Même sur une civière, son auteur doit répondre de son acte devant la justice >>, a mis en garde Aboudou Assouma.

<< De quelles preuves disposent le fameux gagnant et ses ouailles pour aider les juges ou les observateurs nationaux et internationaux ou les ambassadeurs ? Au moins un adminicule de preuves (un commencement de preuves) pour éclairer les juges que nous sommes ou ces observateurs ? Mais rien >>, s’est indigné le président de la Cour constitutionnelle Aboudou Assouma.

Qu’il faut, selon le président de la Cour constitutionnelle, vociférer seulement et ça marche,  << Non non ! Nous sommes dans un État de droit >>, a-t-il rappelé.

Cerise sur le gâteau, Aboudou Assouma a invité la dynamique à sortir du rêve de son pays imaginaire, en rappelant que la Cour constitutionnelle n’est pas l’église de Kpodzro, où il faut élire un président “gondouanais”, dans un pays imaginaire.

commentaires
Loading...