La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Vers le 20 décembre : La CENI avance, la C14 met en garde

668

Les dates des recensements électoraux au Togo ont été annoncées dimanche 19 août dernier par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pr Kodjona Kadanga.

Le recensement débutera à partir du 1er octobre dans la zone 1 et le 17 octobre dans la zone 2 dans le cadre de l’élection législative fixée au 20 décembre dans le respect de la feuille de route de la CEDEAO.

Une décision prise suite à une réunion tenue dimanche 19 août au siège de la CENI à Lomé en présence des nouveaux membres des Commissions Electorales Locales Indépendante (CELI).

La coalition des 14 partis, dans un mémorandum rendu public le jeudi dernier fustige et exige de la commission électorale sa  recomposition pour l’organisation d’élections transparente et consensuelles au Togo.

En attendant l’arrivée au Togo des émissaires de la CEDEAO, le 27 août prochain, la coalition des 14 partis de l’opposition se tient en retrait du processus et exige une refonte totale de la CENI. Une proposition que le gouvernement rejette et estime que la CEDEAO n’a jamais exigé du Togo, une recomposition de l’organe en charge de l’organisation des élections.

La coalition par ailleurs propose un recensement électoral national biométrique intégral qui accorderait beaucoup plus de fiabilité au fichier.

Au moment où la CENI travaille pour respecter la feuille de route de la CEDEAO et l’opposition qui demande sa réorganisation, les facilitateurs annoncent leur arrivée le 27 Août prochain.

Nana Akufo-Addo et Alpha Conde viendront tenter de situer les uns et les autres sur la suite et de trouver un terrain d’entente pour la mise en œuvre consensuelle des décisions de la CEDEAO sous la supervision du comité de suivi institué par les chefs d’Etats et de gouvernement de l’organisation communautaire.

commentaires
Loading...