La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

Bientôt, plus besoin de visa pour se rendre au Congo Brazzaville avec un passeport diplomatique

547

En visite officielle de 48h au Togo depuis hier, le ministre de la diplomatie congolaise Jean-Claude Ngakosso assistera ce jeudi à l’inhumation de l’illustre disparu, le premier ministre Edem Kodjo.

Loin d’être le seul objet de sa visite, le ministre des affaires étrangères du Congo Brazzaville et son homologue togolais, le Professeur Robert Dussey se sont attablés pour parler du renforcement des relations bilatérales entre les deux États amis.

Décidés à rendre fluide la circulation des biens et des personnes entre le Congo et le Togo, une première base a été posée : Nous avons décidé de signer pour une exemption de visas pour les passeports diplomatiques et de services entre nos deux pays », a déclaré le Professeur Dussey, lors d’une conférence de presse conjointe.

Aussi, un mémorandum politique et diplomatique sera signé dans les prochains jours entre le Congo Brazzaville et le Togo toujours dans l’optique du renforcement des relations diplomatiques .

Les Chambres de commerce de Lomé et de Brazzaville voire de Pointe-Noire travailleront aussi main dans la main. Même son de cloche pour les ports de Lomé et de Pointe-Noire qui sera matérialisé par un accord de partenariat.

En 1986, le Togo et le Congo Brazzaville ont signé un accord de coopération créant une commission mixte mais c’est bien la première fois qu’ils s’asseyent pour parler de relation bilatérales. Un nouvelle dynamique s’amorce donc entre les deux États. Très ravi de son passage au Togo le ministre a déclaré, « Je dois dire l’immense bonheur qui est le mien d’être présent sur cette terre mythique de Lomé. Lomé est la terre du wax qui est très prisé dans les deux Congo… »
Avant de poursuivre avec des mots plaisants à l’endroit de son homologue et du chef de l’État.

«Je salue le leadership du Président Faure Gnassingbé et de mon frère Robert Dussey qui ont su porter la voix de l’Afrique au moment où il le fallait. Ensemble, nous avons salué l’intégration du continent qui est en marche à travers le traité de la ZLECAF que nous avons ratifié.», dixit Jean-Claude Ngakosso.

commentaires
Loading...