La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique
Contact Elite vertical

Kalusha Bwalya enfin blanchi

124

La Fédération internationale de football Association (FIFA), l’instance chargée du football mondial, a mis fin lundi, à la suspension  de l’ancien footballeur zambien, Kalusha Bwalya.

« Tellement heureux et soulagé d’être de retour dans le jeu. Merci à tous les gens qui m’ont soutenu. Dieu est bon », a savouré Bwalya sur Twitter.

L’international joueur a été suspendu de pratiquer des activités liées au football pendant deux ans. On reprochait à Bwalya, depuis d’août dernier d’avoir accepté un cadeau en violation du code de déontologie de la FIFA. Il a été accusé de corruption pour avoir perçu un paiement de 70 000 euros provenant de l’homme d’affaires qatari Mohammad Bin Hammam, candidat lors de l’élection présidentielle à la FIFA en 2011.

L’ancien Ballon d’or africain, était membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) lorsque la FIFA prenait cette décision.

Le ballon d’or africain a déjà purgé une peine à la mesure raison pour laquelle il ne paiera que le 10e de l’amende de 100.900 dollars (environ 53,7 millions francs CFA) qui lui avait infligée.

Lire le communiqué de la FIFA 

Ce 28 janvier 2019, la Commission de Recours de la FIFA a admis partiellement l’appel interjeté par M. Kalusha Bwalya, ancien président de la Fédération Zambienne de Football et membre du comité exécutif de la Confédération Africaine de Football, et réduit la sanction précédemment imposée par la chambre de jugement de la Commission d’Éthique dans sa décision du 12 avril 2018.

Après avoir analysé et pris en considération les circonstances spécifiques du cas, la Commission de Recours a décidé de réduire la durée de la suspension de toute activité liée au football imposée à M. Bwalya à la période déjà purgée au moment de la notification de la présente décision.

En conséquence, la suspension imposée à M. Bwalya a pris fin dès la notification de la décision de la Commission de Recours. Il devra en outre s’acquitter d’une amende de CHF 10 000.

La décision de la Commission de Recours a été notifiée à M. Bwalya ce jour et prend effet immédiatement.

source: Horizon-new

- Advertisement -

- Advertisement -

commentaires
Loading...