La meilleure de l'information du Togo et d'Afrique

La phase finale d’Evala offre un nouveau spectacle à Pya

282

L’Evala en pays Kabyè est à l’étape des finales. Les lutteurs de Pya haut  et de Pya bas ont donnés leurs dernières démonstrations ce jeudi 18 juillet en présence du chef de l’Etat, Faure E. Gnassingbé.

Les lutteurs de Pya haut et de pya bas ne sont pas venus en mode observateurs, chacun a défendu son camp avec bravoure et de la méfiance. Au rythme des actions les techniques sont rendez-vous.

« Je suis de pya bas, pour réussir et terrasser son adversaire, il faut se préparer physiquement au moins trois à quatre moi. Ce que j’ai fait » a confié un lutteur à son frère.

Et pour son frère à l’endroit de son jeune lutteur, l’un des techniques qui réussit au mieux et qui sauve, c’est le fait de regarder fixement les yeux de son adversaire sur le ring. Le suivre de près et contrôlé ses actions à partir de son regard.

L’Ambiance

L’Evala une occasion qui rime avec la joie, la danse et des festivités d’ici et là. Pour l’étape de Pya, c’est un monde fou qui a répondu au rendez-vous. Presque jeunes enfants, vieux ou vieilles l’évènement n’est pas à compter.

C’était en présence des autorités traditionnelles, culturelles, religieuses et politiques.

La fête traditionnelle Evala bas son plein en pays Kabyè. Ce jeudi c’était la finale dans le canton de Pya le fief du président de la république.

Une occasion qui s’offre à toutes les éventualités. Un moment des affaires et de bisness.

Evala, l’occasion des affaires

Sur le lieu des luttes sont dressés à l’aire libre un marché ambulant où tous sont coulés. Une occasion qui s’offre aux vieilles comme jeunes de faire couler leurs marchandises.

Sur leur tête ou installé à même le sol, des clients sont perdu entre leurs articles des paysans du canton de Pya. Des ignames, des mais, des tomates, du gombo, des piments etc sont installé ici et là Aussi occasion pour les vendeurs des Habits, des chaussures de tous les couleurs de faire leur mévente, sans oublier des opérateurs de téléphonie mobile et des sociétés installées dans la localité de faire leur chiffre d’affaire. Ils sont visibles sur tous les lieux et sur toutes les affiches. Une véritable occasion de bisness.

On dirait que ceux-ci ne sont pas intéressé par leur fête traditionnelle mais chacun s’en tire le meilleur de son côté.

commentaires
Loading...